L’actu trucmuche de Tata Dedel : Semaine du 21 au 27 décembre 2020

Hello les chéris ! Et Joyeux Noël un chouia en retard ! Je ne sais pas ce qu’il y a eu au pied de votre sapin, mais sous celui de l’actu trucmuche, Tata Dedel, votre humble servante, a trouvé deux trois news sympatoches (ou pas) à analyser. C’est parti (et je vous rappelle le principe en bas d’article parce qu’à force de le mettre en intro, ça va vous gaver) !

The First Commercial Xmas Card Had People Outraged Over Its ‘Scandalous’ Art

The first Christmas greeting card to ever be printed commercially was one of the objects of interest at Christie’s Valuable Books and Manuscripts auction. The piece of history ended up being sold for £13,750 (US$18,300) to a buyer who will have a very merry Christmas, indeed.

https://designtaxi.com/news/412605/The-First-Commercial-Xmas-Card-Had-People-Outraged-Over-Its-Scandalous-Art/

Point de vue de licorne :

  • 1843 – Grande Bretagne: mise en vente de la première carte de vœux de Noël émise dans un but commercial.
  • Et première levée de bouclier de la part du très puritain Temperance movement, engagé dans la lutte contre l’alcoolisme. En cause : les personnages représentés portent un toast, parmi eux des enfants.
  • Déjà, à l’époque les ligues de consommateurs engagés savent faire entendre leur voix, idem pour les lobbies.
  • La carte de vœux en question est devenue emblématique au point d’être négociée très cher, à hauteur de 13 750 livres lors de la vente aux enchères de Christie’s. Nos flyers vaudront-ils aiss cher dans un siècle et demi ?

Comment le marketing fabrique la « magie de Noël »

Sapins enneigés, odeur de vin chaud et cloches qui carillonnent… Pas de doute, il s’agit bien de la fameuse « magie de Noël ». Cette ambiance propice aux achats est l’oeuvre de pros du marketing, qui ont bien voulu nous livrer quelques secrets de fabrication.

https://start.lesechos.fr/societe/culture-tendances/comment-le-marketing-fabrique-la-magie-de-noel-1274655?fbclid=IwAR0jkP9LbvWXVp94tNbiWpLC3DjmQkiMZrM5AidSIdsOj2UVjAqC9ILGiTw

Point de vue de licorne :

  • On les connaît mais on ne s’en lasse pas. Les astuces marketing pour initier l’envie d’achat au moment de Noël sont légions. Ce que Mathieu Laugier,  directeur général adjoint de l’agence de publicité BETC, désigne comme « une bataille de l’attention et de l’émotion ».
  • L’article liste certaines de ces techniques, avec en ligne de mire un business, des professionnels, une économie qui en a pris un coup dans l’aile avec le confinement bien sûr, mais trouve des solutions pour s’adapter.
  • A lire pour en savoir un chouia plus.

 

C’est quoi le « secret Santa »?

Dans les collèges et lycées, dans les entreprises, des « secret Santa » s’organisent en ce moment. De quoi s’agit-il? D’un Noël surprise.

https://www.lejdd.fr/Societe/cest-quoi-le-secret-santa-4012269?Echobox=1607964410#utm_medium=Social&xtor=CS1-4&utm_source=Twitter

Point de vue de licorne :

  • Une tendance venue entre autres des USA donc, que ce Noël surprise où chacun achète un petit cadeau ; tous les présents sont mis en commun, et chaque participant en prend un sans connaître le nom de celui qui l’a acheté.
  • Cette tradition du cadeau par tirage au sort est très prisée dans les entreprises, les écoles, les facs … et commence à prendre racine en France.
  • Objectif : renforcer l’esprit d’équipe, récompenser les efforts de chacun, injecter un peu de bien-être, de ludique …
  • Enjeu : réussir à organiser des Noëls surprises en distanciel. Si quelqu’un a une idée d’appli, dédiée, why not ?

 

Comment les logiciels de réunions virtuelles nous fliquent

L’intelligence artificielle peut détecter les émotions, vérifier le degré d’attention ou le nombre de mots prononcés.

https://korii.slate.fr/tech/comment-logiciels-reunions-virtuelles-fliquent-intelligence-artificielle-surveillance?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1608006289

Point de vue de licorne :

  • Télétravail et télé-enseignent obligent, il a fallu trouver en catastrophe des solutions pour faciliter les réunions en ligne.
  • Avec un impératif : faciliter les échanges et le travail collaboratif (partage de documents, prise de notes virtuelle, enregistrement/translation des échanges …)
  • Et au passage vérifier que les différents interlocuteurs ne font pas autre chose pendant ces rendez-vous ?
  • Des start-up commencent à proposer des formules permettant de mesurer le nombre de mots prononcés par les participants, décryptant les émotions sur les visages …
  • Dérives et flicage ? On se doute que les RH et les managers vont en profiter pour vérifier et mesurer l’implication de leurs ouailles.

 

Ikea présente sa tiny house écofriendly

Le géant de l’ameublement suédois Ikea s’est associé au groupe américain Vox Media afin de promouvoir un mode de vie plus durable. Visitez la « tiny house » qu’ils ont conçue, un espace de vie réduit non dénué d’un certain sens du design.

https://www.admagazine.fr/design/actualite-design/diaporama/ikea-presente-sa-tiny-house-ecofriendly/61109?fbclid=IwAR2Y7G54YBoTC6wRtFYL1ZzelNOO9Jw5HNDJZ635_dpRECnE8lFQKxuGCJ4

Point de vue de licorne :

  • La tiny house : loin d’être une nouveauté, bien au contraire.
  • Mode d’habitat qui s’ancre doucement en France quand elle cartonne dans les pays anglo-saxons (on commence à voir des entreprises françaises se spécialiser dans ce domaine).
  • Ikea se lance dans la production/mise en vente de tiny houses aménagées … enfin elle vient surtout de lancer un prototype, qui n’est d’ailleurs pas encore tarifé.
  • Pour surfer sur la tendance éco-friendly ? Montrer sa capacité à meubler des petits espaces ?Certes.
  • Mais il y a peut-être une autre raison, qu’on pourrait détecter dans cet autre article « Un désastre se prépare pour les banques européennes en 2021 » : « Comme le relatent Les Échos, l’Autorité bancaire européenne (EBA) met ainsi en garde les établissements qu’elle régule face à l’océan de crédits impayés et impayables auquel elle vont bientôt devoir faire face: pour le secteur bancaire européen, 2021 pourrait être l’année d’une crise violente ».
  • Les tiny-houses ont vu le jour notamment aux USA dans un contexte particulier : la crise des subprimes et la déferlante de saisies de maisons impayées. C’est aussi un moyen de lutter contre la flambée des loyers.
  • La crise bancaire qui se profile pourrait amener à se tourner vers des habitats beaucoup moins chers.

 

Influenceurs ou arnaqueurs : qui sont les stars d’Instagram suivies par vos enfants ?

« Ces vedettes du réseau social, souvent d’anciens candidats de téléréalité, ont des millions d’abonnés, qu’ils font rêver. Un public très jeune, qui se retrouve parfois pris en étau entre mœurs douteuses et pratiques commerciales contestables ».

https://www.telerama.fr/enfants/influenceurs-ou-arnaqueurs-qui-sont-les-stars-dinstagram-suivies-par-vos-enfants-6786681.php?fbclid=IwAR18ZD8CoO3CArpmz5dF6hhJn-GP9Jw6GtY-ibg42cf_QSHq46TZ8UX9UQU

Point de vue de licorne :

  • Condensé des dérives du secteur, et du manque de règles et d’éthique
  • Les influenceurs, cyber-bonimenteurs du XXIeme siècle ?
  • Créateurs de contenus = euphémisme
  • Besoin d’un encadrement légal, bien sûr
  • Interroger un business qui s’est développé de manière anarchique en mode champignon … mais qui s’avère très attirant et reste un centre d’intérêt important, en témoigne l’étude menée par Reech et dont le Blog du modérateur a fait un récapitulatif particulièrement intéressant.

Un make up parfait avec un masque : le tuto de Kam-Hugh avec Sephora

Comment bien se maquiller avec le masque alors que les fêtes approchent ? 😷 Le maquilleur drag queen Kam_Hugh te fait un tuto spécial make up avec SEPHORA pour être en bombe le jour J ! ✨

https://www.youtube.com/watch?v=xOYeSGAdn7c

Point de vue de licorne :

  • Tuto tout à fait exemplaire des stratégies adoptées par les marques, de cosmétiques notamment, qui intègrent désormais des influenceurs drag queen dans leur brand content.
  • C’est une avancée sociale notable … et c’est un peu triste car cette avancée coïncide avec la volonté de capter une clientèle.
  • Autre point intéressant qui surfe sur l’actu : adapter son make-up au port du marque. Avec un foultitude de produits fixatifs à intégrer dans la finalisation du maquillage donc, une hausse du tarif final et du temps passé devant la glace.

Petit rappel de la règle du jeu

Le principe de l’actu tricmuche:

  • Des actus glanées sur les réseaux sociaux.
  • Des infos extraites de médias sérieux portant sur le business culturel et artistique, en lien avec le marketing, la comm’, les marques, bref le côté développement de tendances …
  • Ce qu’il y a à en tirer, et éventuellement des perspectives pour l’avenir.

La méthode :

  • Le titre de l’article ainsi que le lien et une petite phrase d’accroche qui résume le tout, comme ça vous pouvez/allez le lire ;
  • Des ch’tites bullet points pour synthétiser mes analyses (qui valent ce qu’elles valent) ;
  • La version plus étoffée à l’oral en podccast.
  • Le tout en mode licorne (là aussi consulter l’article de présentation) avec dynamisme, humour et une petite pointe d’ironie mais juste un peu sinon, on va encore me traiter de révolutionnaire anar …