J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd : « le peuple invisible »

sourds-affiche-370x500

C’est ainsi que la réalisatrice Laetitia Carton désigne la communauté des malentendants, dans ce film à la fois poétique et très pertinent qu’elle intitule J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd. Après Edmond, portrait de Baudoin, elle s’attaque au délicat problème de l’intégration des sourds, questionnant la normalisation imposée par la société, lui opposant la culture très riche mais menacée de la langue des signes. The ARTchemists ont vu ce film et vous en parlent :

Et plus si affinités

Pour en savoir plus sur le film de Laetitia Carton, cliquez ici.

Montage : Benjamin Getenet