Game of Thrones – De l’Histoire à la série : la somme de notre patrimoine historique ?

Ah Game of Thrones ! La série aux 18,4 millions de téléspectateurs ! La plus populaire donc selon HBO qui crie victoire ! Et il y a de quoi puisque cette saga ancrée dans la pop culture et l’inconscient collectif va désormais jusqu’à s’imposer durant la pose du Super Bowl en partenariat avec la bière Bud Light, accrocher son nom sur des bouteilles de whisky à profusion, alimenter les tour operators, inspirer les pubards du monde entier … et les philosophes !

Spécialiste du sujet, Marianne Chaillan, auteure de The Game of Thrones – Le Trône de fer, oeuvre actuellement avec Konbini pour pronostiquer la chute de l’ultime saison 8, à grands coups de portraits et d’analyses de caractères. Bref les derniers épisodes de la série débouleront le 15 avril, deux semaines à attendre donc et l’occasion de se rappeler que le chef d’œuvre de George R.R.Martin adapté à l’écran depuis 2011 par David Benioff et D.B.Weiss plante également ses racines dans un terreau historique très riche.

Et Cédric Delaunay de saisir la balle au bond pour nous faire découvrir ces références et ces anecdotes au travers du magnifique Game of Thrones – De l’Histoire à la série. Et le monsieur sait de quoi il parle, puisque, fan de GOT, il est aussi agrégé d’histoire géo, enseignant à Tours et déjà auteur d’études consacrées au Moyen-Age, entre légendes et chevalerie. Avec GOT, il est donc comme un poisson dans l’eau, raccordant chacune des neuf familles à une réalité historique sur laquelle elle se fonde.

Et le voici qui évoque babylone, Robin des Bois, Venise, Gengis Kahn, Talleyrand et j’en passe pour nous rappeler que toute grande œuvre s’enracine dans le réel, et en assure la mémoire ! On appréciera tout particulièrement le passage dédié à l’évolution du complot politique et de son corrélat, le meurtre, activité particulièrement prisée des personnages et commentée par les fans qui n’hésitent plus à y consacrer des compils vidéos ultra sanglantes, mais somme toute éclairantes sur la brutalité humaine de par les âges.

Plusieurs ont qualifié Les Rois Maudits réalisé par Claude Barma en 1972 de GOT avant la lettre. On y racontait l’exécution des Templiers par Philippe Le Bel et la malédiction qui s’ensuivit, frappant la famille royale et entraînant le royaume de France dans la Guerre de cent ans. Avec l’analyse extrêmement documentée de Cédric Delaunay, on comprend que Game of Thrones est bien plus qu’une fiction : c’est une somme conséquente de références à notre patrimoine historique, en cela elle fait exception, et c’est ce qui explique en grande partie son succès.

Et plus si affinités

http://www.nouveau-monde.net/livre/?GCOI=84736100606440

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.