French Game : chronologie du rap à la française !

A la base, ce n’est pas forcément ma première attirance, mais il faut de tout pour faire un monde et compléter sa culture. Du coup la rockeuse que je suis a plongé son pif dans la websérie French Game, histoire d’en savoir plus sur le rap à la française. Et on va pas se le cacher, j’ai adoré !

Le pari de Jean-François Tatin, Azzedine Fall et Guillaume Fedou est simple : retracer l’épopée du rap hexagonal depuis 1990 à aujourd’hui au travers de 11 morceaux mythiques portés par 11 artistes et crews qui ont composé le paysage hip-hop de notre cher pays. NTM, MC Solaar, le collectif Time Bomb, Doc Gyneco, I AM, Oxmo Puccino, TTC,Booba, Casey, Casseurs Flowteurs, Damso … au finish, j’en connaissais la plupart, preuve que je ne suis pas trop à la ramasse … et que le rap a su s’infiltrer dans la culture collective pour y prendre définitivement racine et engendrer de nouvelles générations de chanteurs qui interprètent ces hits d’anthologie en conclusion de chaque épisode.

Passation de pouvoir … et succès culturel : ce n’était pas gagné. Pour preuve cet extrait de l’émission dominicale de Jacques Martin qui conclut le passage de Mc Solaar avec une transition d’une ironie mordante : « C’est vraiment pas ma tasse de thé,c’truc’là … enfin … Aimez-vous les vrais chanteurs ? » Le commentaire pique bien quand même, reflétant le statut underground d’un art dont on a longtemps refusé l’existence, le cantonnant à un mouvement de révolte de la jeunesse, encore un. Et pourtant … avec précision, la websérie met en exergue le talent, le travail, la perception poétique et musicale de ces créateurs particulièrement pertinents.

Issus de la banlieue, ils chantent la colère, la revanche, un quotidien d’ennui et de frustrations, nous en mettent plein la tronche avec leurs punchlines aussi crues que justes, nous étonnent par la variété d’expressions et de styles développés avec un bonheur certain. Jeu de fléchette verbal, slam en forme de coup de poing, le sens de la tournure, de la rime, le tout appliqué sur des rythmes et des sonorités, le sample élevé au statut de religion … et derrière tout ça, la danse, le street art … et une industrie musicale qui va progressivement se saisir du phénomène pour en faire un business ultra-rentable …

A grand renforts d’interviews, de vidéos, d’images, d’archives et avec une playlist qui défonce, French Game affirme le rap français en majesté, rappelant que depuis le « hip hop avec la rage du rock » de NTM, de l’eau a coulé sous les ponts pour alimenter un genre prolixe, nuancé et d’une richesse infinie. Bref, la websérie est à voir, à savourer, à réécouter pour le meilleur du meilleur.

Et plus si affinités

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-017359/french-game/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.