Francos Gourmandes 2013 : le point de vue d’un artiste … Oldelaf

On en avait ciblé plusieurs, c’est sur lui que c’est tombé : Oldelaf, tout chaud sorti de scène où il venait de jouer pour les grands … et les petits. Ouep le chanteur, à l’occasion s’aère les méninges en s’adressant à nos pitounes.

Bon en l’état, le public tournugeois était surtout composé d’adultes. Mais qu’à cela ne tienne, tout le monde a apprécié, le chanteur en tête. C’est donc un Oldelaf hilare qui m’attend à l’une des tables de l’espace presse pour une interview où nous allons parler gastronomie, relation avec la musique, plaisir de vivre. C’est qu’un bon plat est encore le meilleur moyen de chasser la tristitude !

Un bon plat et le bien vivre qui va avec : partage, convivialité, petit bonheur de l’existence. Avec un grand sourire, Oldelaf va m’expliquer tout ça, ajoutant qu’il vient de composer un morceau intitulé « Je mange », inscrit au fronton de son futur album. Tout un programme, et une conclusion toute trouvée pour ces trois jours de festival, puisqu’il va tout simplement vanter les mérites fédérateurs de la nourriture.

Ou la gastronomie comme valeur politique et ferment social ?

Laissons-lui le loisir de nous exposer la chose, avec une bonhommie toute rabelaisienne et le bon sens qui va avec.

Francos gourmandes 2013 : rencontre avec Oldelaf by Delfromtheartchemists on Mixcloud

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.