La Concordance des dents : épopée d’une dentition en mal d’harmonie

65797971cdd2-jpg

Imaginez … imaginez qu’un jour, d’un coup, vos dents foutent le camp … non elles ne tombent pas, ça serait presque torp beau, mais soudainement elles se désolidarisent, s’entrechoquent, s’effondrent comme un château de cartes qu’un coup de vent aurait désintégré. Effet domino dans votre bouche, les mâchoires qui s’affaissent, le palais qui se barre, ne plus pouvoir manger, rire, parler, se montrer …

Déjà cette simple perspective tient du cauchemar. Pour un avocat dont la carrière s’affirme l’aventure constitue un pur enfer qu’il convient d’exorciser au plus vite sous peine d’y perdre sa crédibilité, sa clientèle et son estime personnelle. Impossible ? Fantaisiste ? Blague de potache ? Non cette épopée dentaire, Jean-Paul Carminati l’a vécue en son temps, et s’en est inspiré pour écrire le roman désopilant de ce long et irrésistible supplice.

Ainsi est née La Concordance des dents, édité en 2001 mais irrémédiablement drolatique, farfelu et échevelé. Avec une verve sans pareille, un goût prononcé pour les jeux de mots et un sens du rythme incroyable Carminati relate son calvaire par personnage interposé. Dentiste, parodonte, prothésiste, la valse des redresseurs s’enrichit des multiples nuances d’une profession méconnue mais très nettement perverse.

Croquant ses interlocuteurs avec un souci du détail qui jouxte le clownesque, l’auteur, avocat de son état, s’évade dans les méandres d’une langue qu’il maîtrise à la perfection pour ériger ce long et pénible traitement en parcours initiatique, chevaleresque et burlesque. Attention, crises de rire en perspective, à gorge déployée !

Et plus si affinités

http://www.carminati.fr/pages/romans/la-concordance-des-dents.html

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.