Ces financiers qui dirigent le monde – BlackRock : l’argent des autres …

Si vous suivez la saga de la réforme des retraites, ce nom vous a forcément accroché, vu le battage médiatique qu’il suscite et pour cause : Larry Fink, fondateur et directeur de cet empire américain spécialisé dans la gestion d’actifs aurait conseillé nos dirigeants pour mettre en place la refonte de notre système de répartition. A son avantage, semblerait-il, puisque BlackRock est particulièrement investi dans les fonds de pension privés. Et voit dans notre douce France un juteux marché à conquérir, une fois le secteur des retraites démantelé et privatisé à la tronçonneuse.

Alors que les unes des journaux répètent ce nom à l’envi, il importe de visionner au plus vite Ces financiers qui dirigent le monde – BlackRock, le documentaire que Tom Ockers a consacré à ce monstre expert dans l’art d’investir avec l’argent des autres. Et de faire du profit avec, soit 6000 milliards d’actifs qui circulent depuis la poche d’investisseurs jusque dans celle d’entreprises en demande de fonds pour revenir dans l’escarcelle de BlackRock qui fait son beurre au passage. Et étend son pouvoir sur les marchés à l’international, en noyautant pratiquement tout ce qui est bankable.

Et sans concurrence ou presque, quitte à accroître son réseau parmi les politiques, grands décisionnaires qui orientent leur économie dans ce sens, attirés qu’ils sont par les prouesses analytiques d’Aladdin, l’algorithme dont use BlackRock pour détecter les marchés où investir et ceux qu’il faut fuir comme la peste. Et drainer à la minute quelque 18 000 milliards de dollars dans des simulations d’investissement qui font carrément froid dans le dos, en s’appuyant sur le traitement de big datas dont on ne sait trop d’où elles viennent ni ce qu’elles deviennent après essorage par cet ogre aux dents longues.

Car sous des dehors d’entrepreneur investi et consciencieux, Larry Fink mène son monde à la baguette, cannibalisant les pensions de ses propres employés qu’il exploite comme des esclaves , quitte à foutre dehors ceux qui rechignent en les menaçant de saboter leur carrière professionnelle si d’aventure ils osaient l’ouvrir après. Imaginez l’impact au niveau des états qui veulent à tout prix développer leur croissance en attirant l’argent des gros financiers de la planète. L’intérêt de BlackRock forcément les flatte … et les amène à bien des concessions coupables dixit le Mexique, cité en exemple … ou la France ? L’enquête menée par Ockers fait état des différents entretiens entre notre président et un Fink tout sourire.

Qui n’était pas loin quand la Grèce fut dépecée sans pitié, qui investit massivement dans les manufactures d’armement, les entreprises polluantes … droits de l’homme, protection de la nature, l’éthique n’est pas son fort, malgré les éléments de langage de discours angéliques, servis par un story telling à paillettes. Tout est bon pour s’acheter une conscience … et camoufler le danger : si par malheur, demain BlackRock se fissure soudainement au gré d’une crise boursière, c’est toute l’économie mondiale qui plonge avec. Et notre avenir bien évidemment : 1/3 des investissements opérés par la firme de Fink provient des petits porteurs, vous, moi, le gars pas très riche qui met de côté pour sécuriser ses vieux jours, vu qu’une retraite, il n’en aura pas.

Que vous dire d’autre sinon qu’il faut visionner ce documentaire, par ailleurs passionnant et très clair dans son exposition de la situation, pour saisir la gravité de la situation et la menace qui plane au dessus de nos têtes. Pour comprendre aussi la logique d’une certaine caste économique qui mise sur l’appauvrissement des institutions afin de s’enrichir sans aucune mesure ni aucune limite, quitte à laisser les pauvres gens sur le carreau. A ce titre, rappelons les premières images du film Sicko de Michael Moore : on y voit les infirmiers d’un grand hôpital américain mettre dehors une personne âgée encore en chemise de nuit car elle ne peut plus payer ses soins, sa police d’assurance santé étant caduque.

Est-ce le futur que nous voulons ? La question est posée.

Et plus si affinités

https://www.arte.tv/fr/videos/082807-000-A/ces-financiers-qui-dirigent-le-monde-blackrock/

https://www.youtube.com/watch?v=Abz3Ab9HhaQ

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.