Biennale de Lyon 2013 / Part 4 : Le support écrit, relai de l’œuvre d’art

P1320299

Raconter par le biais d’une œuvre est une chose, se faire comprendre en est une autre. Tout comme n’importe quelle production littéraire, les installations exhibées sur la Biennale demandent explications, ne serait-ce que celles de leurs auteurs. Et là, les petits cartons intitulant les créations ne suffisent guère. Il convient d’apporter un supplément d’information digne de ce nom. A ce jeu de piste, la Biennale de Lyon a su apporter une réponse en trois temps, distincts et complémentaires.

Les guides d’exposition

Au nombre de trois, considérons-les comme les supports d’approche essentiels, qui listent les lieux, les artistes, les œuvres, les intentions, les évènements, … ils portent bien leur nom de guide, puisqu’ils dressent une cartographie complète des lieux et des missions de chacun, en offrant une vision très précise de la diversité créative à l’œuvre. Entre-temps, … brusquement et ensuite, Veduta, Résonances : ces trois fascicules qui différencient les facettes de la Biennale sont maniables, légers, pratiques, sommaires clairs, facilement consultables. La base.

Le catalogue

Il reprend le parcours et le propos des artistes exposés dans le cadre d’Entre-temps, … brusquement et ensuite. Entretiens, illustrations, plans et ébauches, … en 560 pages, ce sont les installations qu’on dissèque ici, pour apporter au visiteur des éléments de compréhension en français et en anglais, sans néanmoins altérer l’imaginaire et la perception de chacun. Il ne s’agit d’enfermer la vision dans une seule lecture mais de multiplier les informations en donnant la parole aux artistes.

Le site

La troisième approche ainsi qu’une accroche d’envergure. Car si les deux autres supports guident et approfondissent, ici il s’agit de séduire et d’amener. D’où la multiplicité de supports audiovisuels, notamment les interviews filmés des artistes. Mais pas que puisque cette interface joue la carte du participatif en proposant aux visiteurs de raconter en vidéo, en photo ou en texte leur propre Biennale, ce qui prolonge ainsi la réflexion sur les modes de narration en cette période de démocratisation des nouvelles technologies.

 

 

Et plus si affinités

Album photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.511255005620099.1073741858.114156521996618&type=3

 

http://www.biennaledelyon.com/

 

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.