Ambroise Paré : à la mémoire du premier urgentiste de France

Urgences débordées, hôpitaux au bord de l’implosion, médecine du chaos … qu’en aurait pensé Ambroise Paré ? Pas dit que le père de la ligature aurait apprécié la chose, lui qui apprit le B.A.BA de la chirurgie sur les champs de bataille de la Renaissance pour poser les bases de l’urgentisme tel que nous le connaissons aujourd’hui. C’est du reste l’axe choisi par Jean-Marie Poirier, lui-même médecin, pour conter la biographie du célèbre toubib Ambroise Paré – Un urgentiste au XVIeme siècle.

Un roman picaresque autant qu’un livre d’Histoire ! Car la vie du futur médecin attitré de la Cour d’Henri II et de ses fils ne fut pas de tout repos, et qu’il fallut autant d’énergie et d’inventivité que d’intelligence à ce marmiton issu du peuple pour s’ériger en phare scientifique de son temps. Un savoir et une pratique qu’il acquiert lors des campagnes d’Italie en débutant comme barbier-chirurgien, avant de plonger dans l’anatomie, l’obstétrique et autres joyeusetés sanitaires dont il va très vite redéfinir l’approche.

Régimes, pharmacopées, protocole de soins, … il consignera ses enseignements dans moult ouvrages qui consacrent une carrière passionnante ancrée dans un temps de troubles, ces guerres de religion particulièrement féroces et meurtrières où les acquis de l’Humanisme furent mis à mal par le fanatisme et les conflits politique. Paré représente cette part d’ouverture scientifique vitale aux Temps Modernes, un regard critique sur les manques de son siècle, un socle pour les progrès futurs …

Cette biographie trépidante permet de découvrir une personnalité haute en couleur, typique des grandes figures conquérantes de cette période convulsive. Parcourir les péripéties de cette évolution hors normes prend encore plus sens en regard du démantèlement actuel subi par un système de santé que Paré a pensé bien en amont, à des centaines d’années de distance. Qu’aurait-il pensé de la dématérialisation des soins, de l’émergence des IA et des algorithmes dans la détection de la maladie, l’hyper-personnalisation des traitements ? Comment aurait-il abordé la toute puissance des Big Pharma ? La privatisation de l’assistance publique ?

Pas de réponses bien sûr mais un effet de miroir qui intrigue et pousse à la réflexion …

Et plus si affinités

https://www.editions-pygmalion.fr/Catalogue/hors-collection/histoire/ambroise-pare

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.