A l’avant garde spécial Journée internationale des femmes : Prazlab – Linzer Torten Diagramm

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

8 mars oblige, notre avant garde du jour parle d’une œuvre de femmes portant sur le statut des femmes à l’heure où les droits des femmes sont au centre de toutes les revendications. Au coeur du projet Linzer Torten Diagramm, l’autricienne Veronika Krenn et la bulgare Vesela Mihaylova, fondatrices du Prazlab. Des amatrices de gâteaux peut-être ? On serait en droit de se le demander si au bas de leurs photos n’apparaissaient des statistiques assez frappantes, marquant l’évolution de la condition féminine dans la belle bourgade de Linz, par ailleurs patrie incontestée de la fameuse tarte Linzer.

Ne vous léchez pas trop les babines en contemplant ces appétissants desserts : chacun a été préparé en fonction des données communiquées par la ville concernant la population du beau sexe : taux de chômage, de natalité, de mortalité, immigration, accès au logement, … et la répartition des ingrédients de varier d’une année sur l’autre, de 2003 à 2011 qu’a duré cette exploration gastronomico-sociologique.

Une fois de plus il revient à des artistes de mettre en image avec sagacité et le sens de la mise en scène une réalité sociale impalpable. La prise de conscience est d’autant plus pertinente que l’on associe l’idée de gâteau avec celui de féminité, bien à tort semble-t-il puisque ces pâtisseries reflètent au final dans leur texture et leur saveur même une détresse humaine doublée d’une véritable injustice. La conclusion s’impose : il est urgent de revoir la recette de cette mixture sociale, si l’on veut obtenir un plat élaboré et digeste pour tous.

D’autant plus que l’expérience date de plus d’une décennie, que nous en découvrons les arcanes durant le festival Circulation(s) 2016 mais que la condition de la femme n’en finit pas de se dégrader, par manque d’information, par ignorance et indifférence. Le travail du Prazlab a le mérite de diffuser cette vérité de manière accrocheuse et marquante, pour ouvrir les yeux et les consciences.

Et plus si affinités

http://taste-of-data.tumblr.com/post/146815051310/prazlab-at-circulations-festival-centquatre

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire