A l’avant garde : Liith – Legacy of allegories

Scilla_Final
Scilla – Liith

C’est à l’occasion d’un verre dans un petit bar de Tours, le Saint James, que nous rencontrons Aurélien. Œuvrant sous le nom de Liith, ce jeune illustrateur y expose quelques uns de ses travaux qui nous ont séduits. Tout de suite, il nous explique l’origine maternelle de son pseudo et son amour du trash et du gore. C’est peu dire qu’il maîtrise une certaine esthétique du noir qui ne peut laisser indifférent.

Bella_Final-e1432987637142
Bella – Liith

Curieux et amoureux des arts graphiques, c’est tout naturellement que naît cette série « Legacy of allegories », une série de cinq œuvres aux noms de femmes traitant aussi bien du renouvellement de la vie ou du temps qui passe. Le concept de l’allégorie est saisissant et la citation latine qui accompagne chaque image la renforce habilement. Partant d’une base visuelle généralement dénichée sur Google, Liith fait montre d’une maîtrise technique manuelle particulière via un traitement à l’aquarelle avant d’opérer un important travail de retouches et de modifications digitales par Photoshop®.

Martha_Final
Martha – Liith

On ne peut nier une filiation directe avec l’artiste Bastien Lecouffe Deharme, dont Liith se réclame sur cette série plus spécifiquement. Que dire si ce n’est que l’exécution est juste, le rendu surprenant et quasi-mystique. Une nouvelle preuve que la pratique digitale mérite sa place aux côtés des arts classiques.

Et plus si affinités

http://liith.fr/

https://www.facebook.com/pages/The-stains-of-Liith/187950881409035?sk=timeline

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.