A l’avant garde : les drôles de lampes de Corinne Zecchini-Visery

Il y a des gens, il ne faut pas les laisser dans un grenier. Ni dans une grange. Encore moins dans une cave … Manquerait plus qu’ils y fouillent partout, y trouvent de vieux objets, les retapent … et se mettent à créer avec ! Et de jolies choses en prime ! N’importe quoi !!!! Regardez Corinne Zecchini-Visery ! Exemple typique de créativité débridée !

Échappée des Beaux-Arts pour devenir un temps éducatrice spécialisée, elle n’a pas renoncé à ses rêves. En témoignent ces dizaines de lampes qu’elle élabore depuis des années, redonnant ainsi vie à des antiquailles oubliées et poussiéreuses. Un vieux poste de radio, une théière désuète, une boite à biscuits rouillée, une cafetière abîmée … En artiste avertie et sûre d’elle, Corinne s’empare de ces ustensiles, leur redonne de l’éclat en les transformant en élégants pieds de lampes surmontés d’abat-jour pimpants et fleuris.

Et ces lampes de revêtir une aura toute particulière, chargée de la mémoire de ces bibelots, une douce nostalgie qui réchauffe le cœur, un premier pas vers la rêverie, un bien être tranquille, et une pointe d’humour quand une vieille lampe de poche sert de montant à une nouvelle douille, quand le montage électrique prend appui sur une machine à coudre éraflée, une visionneuse des 60’s, un réveil matin … autant d’objets ancrés dans un patrimoine, qui fleure bon les temps heureux de l’insouciance, des petits cabinets de curiosité plein de surprises et de charme.

Et plus si affinités

https://www.facebook.com/corinne.zecchinivisery

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.