A l’avant-garde : John Urho Kemp – Sans titre – 2002

KEM003

Il fut un temps où les travaux de John Urho Kemp auraient empesté le souffre, la sorcellerie, l’occulte, le diabolique. A n’en pas douter, le Moyen Age et la Renaissance auraient contemplé ses dessins avec peur, respect ou haine, l’associant aux nécromants et autres alchimistes, le révérant comme un mage puissant, le brûlant comme un dangereux hérétique.

Aujourd’hui les projections de cet ingénieur chimiste bardé de diplômes qu’il jette sans regret aux orties dans la fièvre hippie des 70’s s’apparentent à la famille bigarrée de l’art brut. Sans pour autant perdre la puissance ésotérique dont elles se réclament. Passionné de scientologie, antiquaire, chasseur d’éclipses solaires, Kemp a cherché sa vie durant à déverrouiller la serrure mystérieuse de l’univers. Pour en percer les secrets, pour en savourer la moelle, pour en réorganiser le sens.

14d260c9-eaf7-47ef-bcee-8cea3e7c88bc

Les formules qu’il apprit à l’université de Berkeley dépassèrent vite le cadre d’une application scientifique pour secouer les fondamentaux métaphysique de cet affamé d’absolu. De ce visionnaire disparu en 2010 demeurent des milliers de dessins de ce type, des formes géométriques pensées comme des diagrammes interstellaires, la charpente d’un monde parallèle. Compilé par son ami le photographe Aram Muksian, ce patrimoine mêle équations, collages, poèmes dans une valse de fulgurances tracées d’une main rigoureuse au stylo.

De petite taille, ce dessin n’est qu’une œuvre parmi des centaines d’autres, qui une fois apposées sur un mur en couvre la paroi de signes mystiques étranges et fascinants. On peut en découvrir les richesses à la galerie Christian Berst qui y consacre actuellement une rétrospective.

Et plus si affinités
http://www.christianberst.com/fr/artiste/john-urho-kemp.html

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.