4 albums à déguster en Octobre 2020 : Astrid Engberg, Télépopmusik, The Hyènes, Pogo Car Crash Control !

Certes la filière musicale a été durement impactée par le COVID, mais n’en déplaise à Boris Johnson et ses ministres qui aimeraient bien renvoyer les musiciens pointer à l’usine, il y a encore de quoi écouter et pas simplement des singles (dont vous pouvez du reste retrouver l’actu dans nos playlists, amoureusement cuisinées chaque lundi pour nourrir vos pauvres petits tympas avides de bons sons bien variés).

Pour tout dire, nos boites mails continuent à recevoir les avis de sortie d’albums. Il y a de tout, du bof, du bon, du super … suffisamment pour faire une petite listounette de coups de coeur à vous soumettre en début de mois. Le principe : quatre albums à se mettre dans les oreilles, tout d’un coup en mode boulimique, ou au compte goutte pour ceux qui veulent faire durer le plaisir. On démarre en force avec, pour illuminer Octobre et le début de l’automne, Astrid Engberg, Télépopmusic, The Hyènes, Pogo Car Crash Control !

Astrid Engberg – Tulpa – Creak Ink – 2020

Honneur aux dames ! Modern Blues nous avait fait tanguer, Tulpa prend le même chemin. Toujours aussi talentueuse, inspirée, virtuose, la danoise Astrid Engberg revient en force avec 9 tracks ciselés en douceur pour nous titiller le coeur, nous faire rêver, nous emporter loin de tout sur son nuage. Bouffée d’oxygène mental garantie, avec en prime le sens du rythme et la chaleur un brin moqueuse de cette voix adorable. Allez faites-vous plaisir, le voyage en vaut la peine.

Télépopmusik – Everybody Breaks the Line – Warm Music – 2020

Prenez 2Square et Antipop, mélangez, vous obtenez Télépomusik et ses mélodies electro délicieusement éthérées. En douze plages et autant de featuring inspirés (Young & Sick, Jo Wedin, Anglea McCluskey, Sylvia Black & Mau), le duo nous sert Everybody breaks the line, un album acidulé et éclatant, léger comme une aile de colombe, virevoltant et duveteux, un régal sonore un brin nostalgique des 90’S.

The Hyènes – Verdure – Upton Park – 2020

Du rock alternatif dans ce qu’il a de plus incisif et syncopé : The Hyènes ricanent de nouveau sur notre société avec le très grinçant Verdure. 12 morceaux gorgés de riffs et de paroles cinglantes, qui se laissent écouter sur du velours à peine parsemé de tessons de verre. Et du grand art dans la maîtrise de la compo, les mélodies qui restent en tête. Franchement ça tient la route, tout en rappelant la fragilité de nos petites existences médiocres. Un pur appel au cerveau reptilien !!!

Pogo Car Crash Control  – Tête Blême – Panenka Music – 2020

Son crade, guitare saturée, drums de la mort qui tuent les tympans, dans le séisme covidien qui nous frappe, Pogo Car Crash Control garde la tête haute et agite bien haut l’oriflamme brûlant du punk français avec son nouvel opus intitulé Tête Blême. Soit 12 titres à gerber de joie après avoir headbangué comme un sourd dans son salon (en attendant de réinvestir les salles pour le faire à plusieurs). On aime, on en redemande … et on apprécie la longévité d’un groupe qui confirme son ancrage dans le paysage rock français. Pourvu que ça dure !