The ARTchemists - Générateur d'étincelles culturelles
  • Pose : une leçon de voguing et d’amour …
  • Au Service de la France : « y’a pot ou y’a pas pot ? »
  • Thyeste de Sénèque : l’insolence de Thomas Jolly au service de l’effroi
  • Le Retour du héros : Jane Austen à la mode Rappeneau
  • Killing Eve : l’une tue, l’autre pas ?

Le Livre noir de la pub : quand la communication d’hier explique les dérives d’aujourd’hui ?

Ok il date de 2001 et depuis de l’eau a coulé sous les ponts de la communication. Pourtant à l’heure du tout numérique, l’enquête fracassante de Florence Amalou est-elle caduque ? On se doute que non : digitalisation à tout crin et explosion des réseaux sociaux ont clairement envenimé les pratiques exposées dans ces trois cents pages volcaniques. Nous sommes donc en 2001 ; tout puissant, le secteur de la publicité et de…

Read More >>

Johnny – L’exposition : 60 ans d’une vie d’idole …

Ce genre de star nous quitte … mais ne nous quitte pas. S’il est désormais au firmament, Johnny Hallyday n’en finit pas d’attiser les passions, les intérêts. Pour preuve, l’exposition proposée par la galerie Joseph, très sobrement baptisée L’exposition Johnny. Une sobriété de façade, car, comme à son habitude, l’équipe de la galerie Joseph a mis un point d’honneur à produire une manifestation de qualité, propice à réveiller la ferveur…

Read More >>

Ines Alpha : penser le maquillage du futur ?

Tandis que labos et fabricants s’évertuent à élaborer les cosmétiques de demain, concentrons-nous sur le travail d’Ines Alpha, ou Marzat dans le civil. Cette artiste parisienne ex DA dans le domaine du luxe et de la mode, a fait le paris du digital et de la 3D pour inventer une expérience make-up dématérialisée et futuriste. Entre animation, sculpture et mapping, ses créations déforment, amplifient, reconfigurent les visages numérisés. Les amateurs…

Read More >>

Exposition Caro/Jeunet à la halle saint Pierre : clap de fin, fin de partie ?

« Qui a volé les rêves de l’enfant ? » Septembre 2017 : nous titrons notre chronique de l’exposition Caro/Jeunet en citant la question d’Irvin, répétée d’une voix métallique par Jean-Louis Trintignant dans La Cité des enfants perdus. Bien sûr, la rétrospective orchestrée par Martine Lusardy, au lieu de solutionner cette interrogation, la place au cœur de l’œuvre cinématographique des deux compères comme un écho sans fin et sans réponse. Le parcours niché dans…

Read More >>

American Crime Story : O.J.Simpson, Versace et les autres …

Nous avons commencé la semaine dans la flamboyance de Pose, nous la terminons avec les ténèbres de American Crime Story. Point commun des deux séries, Ryan Murphy exhibe ainsi les visages de l’Amérique dans ce qu’elle peut avoir de plus beau et de plus terrifiant. Conçu comme un spin off de American Horror Story, American Crime Story se situe encore dans le réel, mais n’en est pas moins atroce, loin…

Read More >>

Une Si jolie petite fille : on n’est pas un enfant meurtrier sans raison …

Mary Bell, 11 ans, visage de chat, sourire éclatant … et meurtrière. Fin des années 60, Newcastle on Tyne, cette gamine au charmant minois, précoce, sûre d’elle, laisse derrière elle, et à quelques semaines d’écart, les corps suppliciés de deux petits garçons. Confondue, arrêtée, la gamine va défrayer la chronique stupéfiée qu’une enfant ait pu en tuer d’autres. Jugée avec un statut d’adulte, traitée comme telle, Mary va croupir dans…

Read More >>

Pose : une leçon de voguing et d’amour …

Gros plan aujourd’hui sur un petit chef d’œuvre de série TV comme on aimerait en voir plus souvent. Pose et ses huit premiers épisodes déboule dans un tourbillon de paillettes, de plumes et d’émotions pour nous raconter le parcours de Blanca sur le chemin de la maternité et de la plénitude. Blanca Rodriguez, transexuelle, portoricaine et sidéenne, survit dans la New York ultra violente des 80’S. Il n’y fait pas…

Read More >>

A l’avant-garde : Monsieur Zut

Ah le collage ! Cet art adulé des surréalistes, technique joyeuse synthétisant les élans hybridistes du docteur Frankenstein et la malice des découpeurs de corps. Les développements du numérique offrent à cette fringante technique de nouvelles voies d’exploration, dans lesquelles Monsieur Zut s’est engouffré avec bonheur. Très old school dans ses influences, Monsieur Zut s’épanouit dans la destructuration des icônes 50’s. Avec lui les gentlemen policés, les pin up bon tein,…

Read More >>

Festival d’Avignon Day 6 : des héros à la pelle !

Heroe(s) à la Manufacture Ce sont des héros certes ! mais fatigués … qui veulent en découdre avec le monde ! Le premier « a toujours eu une gueule de flic », l’autre « la voix d’un truand » et le dernier « une allure de pigeon voyageur ». Philippe Awat, Victor Gauthier-Martin et Guillaume Barbot, ces 3 copains metteurs en scène, acteurs et directeurs de compagnie ont passé deux…

Read More >>

Album : Bayacomputer! – dISCOGLASS – 2018

Punk is not dead ; pour tout dire, en ces temps troublés où seul le surréalisme peut garder le cap, le punk aurait même tendance à muter, troquant son énergie échevelée pour une pointe de tragédie. Dixit le second album des belges de Bayacomputer ! Synthé, batterie, basse : Autys von Japan, Steph’O’maltine et T.Raznor (on appréciera la qualité des noms de guerre) ont misé sur la simplicité pour capter l’ADN du combo,…

Read More >>

Les Nouveaux Sauvages : c’est une maison bleue adossée à la colline …

Comment ne pas penser à la chanson de Maxime Le Forestier en contemplant les murs turquoise des Nouveaux Sauvages ? Ce petit restaurant aux allures de trattoria s’est niché Place du Guignier sur la butte de Belleville, pour y accueillir les habitants du quartier comme les passants, dans une ambiance chaleureuse et complice. Cageots de bois, meubles dépareillés, plantes vertes, comptoir imposant, le nain Hervé : on s’y sent chez soi,…

Read More >>

Des Hommes d’influence : histoire de prestidigitation politique

Ah, je suis vraiment d’humeur taquine en ce moment, ça doit être la météo … et l’actu. Tandis que je suis les auditions de la commission d’enquête parlementaire tentant de percer à jour les méandres du Benallagate, que je scrute les interrogatoires des sénateurs, que je rebondis d’article en interview, je saisis au vol cet esprit complotiste que chaque camp s’envoie à la tronche comme une balle de golf chargée…

Read More >>

Tokyo Vice : Sayonara, yakuza !

Être américain et journaliste au Pays du Soleil Levant : un challenge que Jake Adelstein a relevé des années durant, devenant reporter pour le prestigieux quotidien Yomiuri Shinbun. A la rubrique « Criminalité ». Tant qu’à faire. Résultat ? Une plongée dans les quartiers les plus badants de la capitale nippone, des enquêtes à n’en plus finir sur les yakuza, et au finish ce témoignage haletant intitulé à raison Tokyo Vice. Attention, amateurs de…

Read More >>

Au Service de la France : « y’a pot ou y’a pas pot ? »

😀 désolée, je n’ai pas pu m’empêcher !Alors que notre cher pays suit le Benallagate, faisant au passage exploser l’audience de LCP et le fil Twitter, difficile de ne pas faire le rapprochement avec les barbouzeries de la série signée Jean-François Halin, à cette différence près que Au service de la France 1 et 2 est une vraie comédie, quand l’actualité fait rire jaune et grincer des mâchoires. Une comédie…

Read More >>

A l’avant garde : Mathieu Laca

Quand l’être implose ? Quand l’intériorité se dissout ? Quand l’imaginaire se dilate ? Quelle question peut exprimer au plus juste la ligne directrice traversant les portraits de Mathieu Laca ? Y en a-t-il une seulement ? De ces portraits captivants et déstabilisants à la fois, d’animaux, de quidams ou d’artistes célèbres, qui superposent l’intensité du regard, l’épaisseur d’une chair tourmentée, on retient cette anamorphose désordonnée de particules qui s’échappent du visage, le déforment, le…

Read More >>