• Astérix – Le Secret de la potion magique : Alexandre Astier ou l’éloge du dopage à la gauloise !
  • Suspiria 2018 : la danse qui tue
  • Vice : portrait de Dick Cheney ou de l’intelligence coupable du pouvoir
  • The Dirt : Mötley Crüe, saga rock, excès baroque et dégueulasse déconance !
  • Night call : journalisme de l’extrême et manipulation de la violence

Album : Kompromat – Traum und existenz – Clivage Music/ K7 – 2019

Kompromat : terme d’origine russe désignant un dossier compromettant sur une personnalité publique, politique, culturelle, dossier composé d’informations réelles et/ou fictives obtenues via le chantage, l’espionnage, la corruption et dont on use pour faire pression sur l’individu concerné. Technique favorite des services d’espionnage, notamment soviétiques. En adoptant ce patronyme, le binôme Vitalic / Rebeka Warrior nous oriente direct dans des voies sombres, un univers menaçant, glauque, retors de manipulation et de…

Read More >>

A l’avant garde : Sabri Ben Achour l’alchimicéramiste

Sur son site, on trouve une partie fonctionnelle et une partie sculpturale. C’est cette dernière qui irrémédiablement fascine, comme si Sabri Ben Achour soudain abolit les repères usuels pour inventer d’autres formes, d’autres perceptions de l’objet d’art. Et réconcilie art et alchimie dans un même tour de main, concevant ses poteries comme d’autres la pierre philosophale. Coraux cobalt, coupelles craquelées gondolées d’or, sphères stellaires hérissées … sommes-nous dans la science…

Read More >>

Astérix – Le Secret de la potion magique : Alexandre Astier ou l’éloge du dopage à la gauloise !

Ah ces irréductibles gaulois chéris, qui continuent de nous faire rire aux larmes malgré le décès de leurs créateurs Uderzo et Goscinny, rappelés à Dieu pour faire marrer les anges avec leurs BD incroyables ! Version papier, nos chers guerriers, Astérix et Obelix en tête, continuent de vivre leurs aventures gargantuesques, tome après tome. Version cinéma aussi, avec bonheur dixit le CA de chaque production, et surprise car transcrire le trait et…

Read More >>

L’Amour sous algorithme : Elo Score, notre malédiction à tous ?

L’Amour sous algorithme : oh le bon bouquin que voilà ! Lu crayon en main, pages cornées en pagaille, annotations à l’appui, ce que je n’avais pas fait depuis … depuis mes années de thèse et l’ère de mes articles universitaires, donc un sacré bail ! C’est vous dire combien l’enquête de Judith Duportail m’a accrochée et dés les premiers paragraphes. Pour différentes raisons qui font le prix de cet ouvrage aussi pertinent…

Read More >>

A l’avant garde : Lei Xue – Drinking Tea

Photo, peinture, vidéo … et porcelaine ! Depuis quelques années, l’artiste chinois Lei Xue secoue les foires d’art contemporain de la planète en y essaimant ses créations, dont la série « Drinking Tea » est probablement l’émanation la plus représentative. « Drinking Tea » : des cannettes de soda défoncées, bonnes pour la poubelle et le recyclage … mais travaillées dans la porcelaine la plus fine, ornées de motifs floraux d’un bleu magnifique, à l’égal des…

Read More >>

Homère – Exposition : Le Prince des poètes investit le Louvre-Lens

Ou plus exactement sa légende et la manière dont elle a impacté les artistes depuis la Grèce Antique. Vaste sujet donc que l’équipe du musée traite avec inspiration et justesse, interrogeant la vie pour le moins mystérieuse de l’aède, mais aussi ses œuvres, leur portée, leur signification et leur universalité. Il en ressort une évidente « homéromanie » qui a baigné les plus grands créateurs au travers du temps et avec une…

Read More >>

Paris occulte : quand Lutèce était dark !

Notre Dame qui brûle, des regards incrédules, apeurés, affolés, des foules à genoux dans les rues qui prient en pleurant : et soudain nous nous rappelons que Paris est terre sacrée … avant de soupçonner son caractère occulte ? Si cette particularité transparaît peu en ces heures sombres, elle était pleinement affichée à l’heure romantique, au début du XXeme siècle, au moment de sombrer dans l’Occupation. Et Bertrand Matot de nous en…

Read More >>

Album : James Eleganz – The Only One – ZRP – 2019

Certains traversent le désert parce qu’ils y sont contraints ; d’autres appellent cette épreuve de leurs vœux les plus ardents, comme une délivrance. En quittant Success, James Eleganz bifurque dans la steppe poussiéreuse et étouffante avec la quiétude des pécheurs convaincus de leur rédemption. Bye bye le golden boy électro rock et survolté, c’est dans l’aride que Eleganz conquiert cette maturité du rocker solitaire, sanctifié et lumineux. The Only One sacre…

Read More >>

Les Rois Maudits : GOT aux grandes heures de l’ORTF

Hep les gars d’HBO, mollo ! Doucement les basses ! Redescendez un peu avec Game of Thrones ! Ok, vous tenez là un succès planétaire, mais au finish, vous n’avez pas la primeur avec votre barnum médiatique ! Même l’auteur de la saga, Georges R. Martin, le dit : sa source principale, c’est la saga romanesque de l’académicien Druon, Les Rois Maudits. 6 tomes bien sentis qui nous racontent comment…

Read More >>

The Highwaymen : killing Bonnie and Clyde …

On en était resté au film de Arthur Penn, à la chanson de Gainsbourg … et à un nombre très conséquent de références dans le cinéma, la musique et la littérature à l’international. Il n’y a pas à dire, The Highwaymen vient compléter la légende déjà très ancrée de Bonnie et Clyde … pour mieux la morceler. Car ici on ne suit pas les pérégrinations du gang mais celles des deux…

Read More >>

Play it loud : quand le MET rend hommage aux instruments du rock !

On nous parle souvent de groupes, de chanteurs, de frontmen, d’anecdotes et de rumeurs, mais l’histoire du rock, c’est aussi affaire d’équipement ! Merci donc au Metropolitan Museum of Arts from N.Y. de nous le rappeler avec la magistrale exposition Play it loud, soit une cover ultra électrique et pour le moins complète des instruments et des sons qui en ont fait l’exception au point d’impacter à jamais notre société. Pianos,…

Read More >>

Le Nom de la rose : Umberto Eco version Agatha Christie ?

Après le roman à succès d’Umberto Eco et son adaptation cinématographique signée J.J.Annaud, voici Le Nom de la rose version série TV. Soit huit épisodes couvrant huit heures de programme pour nous narrer les aventures de William de Baskerville et de son jeune acolyte Adso de Melk au pays des livres et du fanatisme. Une lecture augmentée donc, qui se veut plus fidèle au roman initial … et dont le…

Read More >>

A l’avant garde : Ella & Pitr

Ella & Pitr from Saint Étienne, street artistes, artistes urbains, artistes explosant limites, envahissant murs, toits, rues, parois, jardins, parcs,le monde entier enfin pour se réduire ensuite à la taille d’un T shirt, d’une toile et se redéployer ensuite, tentaculaires, dans les villes de la planète … Des dessins d’enfants, des bonhommes qui rient, des petits personnages qui évoquent Sempé dans leur décontraction, leur simplicité, et qui s’endorment sur une…

Read More >>

Reporter criminel : James Ellroy et les courtes chroniques de l’amertume

On le savait romancier féroce ; mais quand il s’attelle à la chronique judiciaire, James Ellroy est tout aussi probant. Avec Reporter criminel, il déterre deux affaires irrésolues qui firent scandale en leur temps : le double assassinat Wylie-Hoffert qui débouchera sur une erreur judiciaire retentissante ; le meurtre de l’acteur homosexuel Sal Mineo dont on ne trouva jamais l’auteur. D’une écriture à la fois concise et chargée de colère contenue, d’impuissance totale,…

Read More >>

Suspiria 2018 : la danse qui tue

Franchement j’appréhendais … Faire un remake du Suspiria de Dario Argento … un chef d’œuvre incontournable du cinéma fantastique, un scénario complètement fou, une atmosphère morbide auréolée de couleurs primaires striant les ténèbres, autant de façons perverses de tordre et sublimer les spécificités sanglantes du giallo … Qui oserait toucher à ce monument ? Qui s’y engagerait sans risquer le fiasco, le ridicule, la vacuité de refaire une légende qui n’en a…

Read More >>