• Schlaasss en interview : casseurs de code !
  • Festival d’Aix en Provence : Carmen choc therapy !
  • L’esprit de DUNKERQUE : l’horreur et l’espoir
  • Good Morning England : l’âge d’or des radios pirates
  • American Gods : ironique, magique et terrifiant !

L’Hôtel du Libre échange à la Comédie Française : Feydeau au ralenti

Pour son entrée au répertoire de la Comédie Française, Eric Ruf a voulu booster la pièce de Feydeau par une équipe de choc. Ainsi, c’est l’actrice comique Isabelle Nanty qui hérite de la mise en scène avec le couturier Christian Lacroix dans son sillage à la scénographie et aux costumes. Un beau duo qui joue la carte des grands espaces et de la nostalgie des contes pour propulser une version…

Read More >>

William Gedney – Only the lonely : l’observateur concerné

« Only the lonely » : le titre du hit de Roy Orbison convient parfaitement à la rétrospective consacrée par le Pavillon Populaire de Montpellier au photographe William Gedney. Une première européenne pour cet artiste américain à part, témoin sensible des 60’s dans leurs plus profonds bouleversements. Discrètement présent aux côtés de Diane Arbus, Gedney saisit en noir et blanc une Amérique qui bascule dans la modernité avec bien des difficultés. Émergence…

Read More >>

Cloaca de Wim Delvoye à la Panacée : études préparatoires et machine défécatoire

Ah Wim Delvoye et son Cloaca ! Ce n’est pas la première fois que nous croisons la complexe machine à caca de l’artiste belge. Déjà avec Business model, Art en direct citait ce projet comme réflexion critique sur notre système de consommation ; quant à la série Art Scandale diffusée sur ARTE, elle évoquait ce projet biomécanique fou sous l’angle de la provocation, cheville ouvrière de la communication du créateur….

Read More >>

Alias Caracalla : la Résistance comme logistique

En son temps, L’Armée des ombres de Melville avait dépeint la réalité d’une Résistance faite de secret et d’effacement. La série TV en deux volet Alias Caracalla se situe dans cette lignée pour décrire le quotidien de ces combattants à l’aune du destin de Daniel Cordier. C’est du reste le volumineux récit de ce dernier qui sert de fil directeur à cette excellente adaptation qui débute dés 1940, à l’heure…

Read More >>

Le Caladon : croquant nimois en bouche

Villégiature oblige, nous téléportons nos maraudes gastronomiques à Nîmes. Au fil des rues étroites, enfilades de bâtisses du XVIeme siècle, nous nous arrêtons Au Petit Gourmand, confiseur chocolatier érigé en 1932. Une autorité en matière de sucreries sudistes donc, qui propose calissons, chocolats, nougats, fruits confits et autres douceurs. Parmi elles le caladon propose une alternative croquante au macaron plus classique. Portant le patronyme d’un hameau haut perché sur les…

Read More >>

A l’avant garde : Huub Niessen

L’art dit brut peut se teinter de nuances si douces, si amènes … A peine ai-je envoyé ma demande de contact Facebook à Huub Niessen qu’il y répond avec un de ses dessins si aisément identifiables. D’un seul coup, l’échange numérique d’ordinaire si froid et impersonnel devient souriant, chaleureux, complice … Le trait, l’atmosphère de l’illustration que j’ai reçue y est pour beaucoup … Phantasy: heaven in your head ……

Read More >>

Jacques de Bascher, dandy de l’ombre : le crépuscule des dieux 80’s

Dans les deux biopics consacrés à Yves Saint Laurent, il apparaît, sous les traits de Xavier Lafitte ou Louis Garrel. Deux interprétations somme toute palotes au regard de ce que fut Jacques de Bascher. L’excellente biographie que lui consacre Marie Ottavi rend heureusement justice à ce personnage aux facettes multiples et paradoxales, véritable incarnation des 80’s glorieuses, insouciantes et extrêmes. Jacques de Bascher donc, ultime dandy, rejeton d’une vieille famille…

Read More >>

Aquarium tropical du palais de la Porte Dorée : plongée dans les eaux du monde

Outre le Musée de l’Histoire de l’Immigration, le palais de la Porte Dorée abrite l’aquarium tropical. Effectif depuis 1931, le lieu abrite quelques 500 espèces de poissons et autres habitants des mers et des cours d’eau de par le monde. Tortues, coraux et crocodiles, voisinent avec des poissons de toutes sortes, témoins des richesses de notre écosystème. On en explique le fonctionnement par le menu, à la grande joie des…

Read More >>

A l’avant garde : Brode Pute, broderies malpolies

Alors que notre chère Padmé vient d’accoucher, non sans mal et fortes éructations, du portrait haut en couleurs des bien aimés Schlaasss, je trouve adapté de compléter son effort d’une petite chronique dédiée+ à l’action de Brode Pute. Adepte des travaux de dames, la gente demoiselle, adoptant le langage de Shakespeare, se présente comme telle : « I cross-stitch swear words and dark stuff. I like metal music and sushi. And cats…

Read More >>

Schlaasss en interview : casseurs de code !

Bénissez-moi mon père, parce que j’ai péché … profondément … carrément … sous le prétexte fallacieux que j’étais débordée de taff, que je voulais terminer notre année de publication sur un coup d’éclat, j’ai procrastiné comme une galeuse quoi … j’ai planté la tente rédactionnelle devant la restitution de l’interview de Schlaasss, trouvant tous les prétextes possibles pour retarder l’échéance. A deux jours de partir en vacances je peux plus…

Read More >>

H. Theoria : liqueurs effrontées, charmants poisons, saveurs sorcières …

Jeudi soir, dernières copies corrigées, derniers oraux terminés, … nous célébrons la fin de l’année étudiante, lovés dans les chaleureux fauteuils du Buckingham Bar. Les cocktails sur mesure s’enchaînent, péché mignon de la barmaid Hélène, qui soudain, nous apporte trois de ses trouvailles. Procrastination, Hystérie et Perfidie envahissent notre table, breuvages aux patronymes surprenants, productions exquises de la marque H.Theoria. H comme la lettre grecque Êta, qui symbole la passerelle…

Read More >>

Festival d’Aix en Provence : Carmen choc therapy !

Il n’y a pas à dire, en produisant le Carmen de Dmitri Tcherniakov, le festival d’Aix en Provence a tapé un grand coup. Il faut dire que le metteur en scène russe a proprement dynamité le regard habituel porté sur l’opéra de Bizet : exit le dépaysement à l’espagnole et la grande tragédie amoureuse entre la gitane et le brigadier. Demeure une implosion humaine sur fond d’escape game psychique borderline. On…

Read More >>

Lydia Lunch : Déséquilibres synthétiques et autres vomissures verbales

On ne présente plus la papesse du spoken word à l’américaine, druidesse punk shootée à la coke et au cul, adepte d’un SM de bon aloi, tentatrice absolue qui traque la perversion au tréfonds des autres comme d’elle-même. Édité en 2010 au Diable Vauvert, Déséquilibres synthétiques tente de restituer la verve corrosive de cette artiste polymorphe exceptionnelle. Virginie Despentes, Wendy Delorme et Busty se mobilisent pour effectuer la traduction de…

Read More >>

L’esprit de DUNKERQUE : l’horreur et l’espoir

A peine sorti, le long métrage de Christopher Nolan fait déjà polémique : on y néglige les français, rien n’est dit sur le bombardement de la ville, c’est une oeuvre pro Brexit et autres critiques du même tonneau … Passons outre pour le dire en un mot : Dunkerque est un très grand film, à hauteur d’Il faut sauver le soldat Ryan et consort … et il fera date comme tel. Pour…

Read More >>

Bitume bleu – Chloe : long live girls on wheels !

Nous vous en parlions il y a peu avec les clichés de Riika Hyvonen célébrant les cocards fessiers de ces patineuses enragées. Aujourd’hui c’est le pourquoi du comment du roller derby que nous célébrons avec Bitume bleu, l’excellent petit ouvrage sorti chez Eidola que lui dédie l’illustratrice Chloe. Le roller derby : deux équipes de filles à roulettes affublées de noms d’éventreuses, se démenant sur une piste avec hurlements, chutes et…

Read More >>