• Festival de Salzbourg 2020 – Cosi Fan Tutte : Mozart superbement covid compatible !
  • Kalifat :  une série qui fait froid dans le dos
  • Babylon Berlin : infect et merveilleux !
  • The Killing : tragédie policière danoise en 3 actes et 40 épisodes
  • Film : Guns Akimbo pour les amateurs de dark web, mini gun et chaussons tigres !

Haute couture à l’assaut du gaming : le cas d’école Gucci

Tandis que l’univers de la culture ne sait plus à quel saint se vouer pour sauver les meubles d’une interaction présentielle mise à mal par le COVID, la haute couture a pris le mors aux dents pour sauter à pieds joints dans le virtuel et pas uniquement pour y dématérialiser ses défilés ou faire mumuse avec la génération Z. Objectif de la manœuvre : passer le cap de la pandémie sans…

Read More >>

Vêtements modèles : le MUCEM expose 5 basiques de la mode

Aujourd’hui, nous nous droppons au très phocéen MUCEM, histoire de vous parler de l’exposition Vêtements modèles. Sous la loupe de Isabelle Crampes, qui en a supervisé le parcours, des pièces incontournables des podiums comme des dressings : le débardeur, le bleu de travail, le jogging, l’espadrille, le kilt. Et ce qu’ils sont devenus au fil du temps et des usages. Car à la source, il s’agit d’habits de travail, de sport,…

Read More >>

Festival de Salzbourg 2020 – Cosi Fan Tutte : Mozart superbement covid compatible !

C’est l’un des grands survivants de l’hécatombe culturelle estivale. Pour célébrer ses 100 ans dignement malgré la pandémie, le festival de Salzbourg a dû s’adapter aux impératifs sanitaires. Réduction de la programmation, places divisées par deux, protocole sanitaire au cordeau, version réduite des opéras … Markus Hinterhäuser, directeur de l’auguste institution, n’a pas lésiné sur les sacrifices pour permettre cet anniversaire hautement symbolique … et surprenant par la qualité épurée…

Read More >>

A l’avant-garde : Sophia Wester – Proof of my existence – 2019

Dans une société vouée à la consommation, nous nous résumons à ce que nous achetons. C’est du moins la volonté marketing des grandes enseignes, du système marchand. Et même les artistes en sont réduits à cette équivalence réductrice. Sophia Wester en témoigne avec sa série Proof of my existence. Un ensemble de dessins au trait fin et précis, où la jeune suédoise restitue les tickets de caisse correspondant à ses…

Read More >>

Tant pis pour l’amour. Ou comment j’ai survécu à un manipulateur : autopsie dessinée d’une relation toxique

Le titre est tellement clair qu’on n’a pas besoin d’ajouter quoi que ce soit. Et le reste de la BD Tant pis pour l’amour. Ou comment j’ai survécu à un manipulateur est du même tonneau. En 300 pages d’un trait précis, drôle et émouvant, Sophie Lambda nous raconte comme elle est tombée amoureuse d’un vampire psychique, comment ça l’a laissée sur le flanc et la lutte acharnée qu’elle a dû…

Read More >>

Publicité sur Youtube : et l’empathie, bordel ?

Hello The ARTchemists … et lecteurs de In bed with tech ! Oui, la newsletter de ma copine Marie, dont je vous parlais il y a peu ! Eh bien figurez-vous que ma pote m’a demandé si je ne pouvais pas lui servir d’interlocutrice, en mode dialogue d’articles sur le digital. Moi qui n’y connais rien ou si peu. On va se marrer, ça va être sympa … Surtout que j’attaque…

Read More >>

Kalifat : une série qui fait froid dans le dos

Décidément les séries venues du nord ont la pêche … et beaucoup à nous dire en matière de société. Nouveau spécimen tombé sous la loupe de The ARTchemists : Kalifat. Soit huit épisodes d’une cinquantaine de minutes chacun qui nous racontent le destin croisé de trois nanas à l’heure du règne de Daesch. Destins de femmes La première, Pervin, a suivi son mec, membre de l’EI, jusqu’à Raqqa pour vivre le…

Read More >>

Contre-pépite : arrêtons d’utiliser le mot « art » à toutes les sauces marketing !

Si vous ne l’aviez pas déjà compris, The ARTchemists sont de grands scrollers devant l’éternel. Des rats de bibliothèque numérique, des chiens de piste écumant joyeusement la toile à la recherche de news, d’infos, de tendances culturelles. Il y a de quoi faire, à tel point que nous n’arrivons pas à mettre en place une revue de presse digne de ce nom (faut aussi avouer que nous manquons de temps…

Read More >>

A l’avant-garde : Kyoko Nakamura

Rétrofuturiste … le terme lui colle à la peau. Une étiquette qui contraint l’illustratrice Kyoko Nakamura plutôt qu’elle ne l’émancipe, elle dont l’univers n’a pas de règles ni de bornes. Un univers coloré, poétique, drôle et tendre, entre jeu vidéo, manga, estampe japonaise du XIXeme siècle … Souvenirs des quartiers populaires, aspirations adolescentes … Dans un esprit très 80’s se succèdent des intérieurs de restaurants ou de boutiques, des chambres d’enfant,…

Read More >>

Bonjour Paresse : Corinne Maier ou l’éloge de ne surtout rien faire en entreprise !

C’est un petit bouquin de 150 pages mais qui fait un gros plouf et pas mal d’éclaboussures à l’acide quand on le lance dans l’univers du travail. Pas pour rien que le New-York Times a bombardé Bonjour Paresse au pinacle de la contre-culture à sa sortie en 2004, propulsant par là-même son auteure, Corinne Maier sur le devant d’une scène sociale qu’elle prend un malin plaisir à perturber de ses…

Read More >>

Un Dimanche à la galerie 2020 : la 6eme édition aura lieu !

C’est tellement rare par les temps qui courent que ça vaut le coup de le souligner et de s’y intéresser. Rappelons en effet que les annulations pleuvent de toute part et dans tous les domaines , que concerts, festivals, musées et autres acteurs culturels n’en finissent plus de réduire leurs jauges, revoir leur offre, réinventer leur fonctionnement, quand ils ne jettent pas carrément l’éponge en mettant la clé sous la…

Read More >>

Jorodowsky’s Dune : quelle déception … et quel triomphe !

Alors j’étais partie pour évoquer l’expo Louis de Funes … et puis je suis tombée sur le documentaire consacré au Dune de Jorodwsky. Alors évidemment … y a eu comme un léger changement au niveau éditorial. Parce qu’il faut bien l’avouer, Jorodowsky’s Dune participe pour beaucoup de la légende. La légende … Nous sommes à la césure des années 70. Réalisateur pour le moins barré de El topo et La montagne…

Read More >>

Exposition « Harper’s Bazaar, Premier Magazine De Mode » : analyse d’une alchimie éditoriale

1867 : Harper’s Baazar voit le jour aux USA pour devenir l’un des magazines de mode les plus emblématiques de la fashion planet. Une référence de la haute couture et des tendances, une vitrine pour les stylistes comme pour les photographes, un espace d’expression pour les grands auteurs. C’est cette alchimie éditoriale toute particulière que l’exposition Harper’s Baazar, premier magazine de mode met en lumière, en la resituant parmi la concurrence,…

Read More >>

Les Espionnes racontent : 007 au féminin ?

Smoking, fleur à la boutonnière, holster bien garni et sourire séducteur : il n’y a pas à dire, le James bond de Ian Fleming a fait des dégâts dans l’inconscient collectif. Certes Le Bureau des légendes est depuis passé par là, réajustant à peine la réalité du métier d’espion. Mais il va en falloir des expositions, des bouquins et autres analyses pour repositionner les fondamentaux du renseignement. A ce titre, la…

Read More >>

Le temps des vinyles s’expose à l’AMI !

L’AMI. Dauphine vient de vous en parler dans son article sur l’AMI, concluant sur les expositions temporaires qui complètent ce parcours déjà étonnant. Des expositions de très grande qualité, pour ne pas dire assez flashantes, dixit ce magnifique Temps de vinyles qui plonge le visiteur dans l’explosion graphique engendrée par la révolution musicale des 60’s. Objectif de la manœuvre : mettre en évidence l’incroyable créativité qui va jaillir de la pop…

Read More >>