A l’avant garde : Amandine Urruty

17/04/2018

Soyons clairs : contrairement à ce que prétend Lewis Carroll, les enfants ne devraient pas jouer avec les drogues. En tout cas, pas trop tôt. Sinon ils finissent enfermés dans des terriers de lapin ou devant des toiles qu’ils couvrent de leurs délires en noir et blanc. Dixit le sort de Amandine Urruty, jeune chanteuse toulousaine convertie aux affres du lowbrow art le plus étouffant qui soit. De toile en toile,…

Read More >>