Trouvailles : Duellum

Ce gouffre, c’est l’enfer, de nos amis peuplé !

Roulons-y sans remords, amazone inhumaine,

Afin d’éterniser l’ardeur de notre haine !

Ces quelques vers, que certains auront peut être reconnu, sont tirés du fameux recueil de Baudelaire, Les Fleurs Du Mal et plus précisément d’un poème nommé « Duellum ».

Non, non, je ne me laisse pas emporter par la fièvre lyrique, mais souhaitais seulement introduire 4 compères :  Duellum.

Curieux homonyme, ce groupe actif depuis 2007 nous apporte une pop fraîche et nouvelle. Oscillant entre Paris et Londres, Arthur, Fred, Hugo et Jonathan se posent en figures de proue du renouveau de la scène musicale française. Et pour cause, c’est appréciable de voir un groupe sortir du carcan musical des « 3 accords balancés sur une guitare » pour tenter des mélodies audacieuses et innovantes.

Tantôt rock, tantôt britpop, tantôt indy, Duellum surfe sur les genres, mélangeant les influences pour créer une atmosphère musicale à part entière, et pour tout dire réellement plaisante. Bref, 4 garçons bourrés de talent, qui méritaient amplement leur place dans les colonnes de The ARTchemists.

Coup de cœur pour les différents concerts extérieurs, notamment au Louvre ou dans… le TGV. Des petits concerts à emporter, un régal .

Affaire à suivre.

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.