Trouvaille : The Hunt

Bien électro la trouvaille du jour ! Bien electro et bien vintage ! J’ai nommé The Hunt, duo détecté en ce début de semaine dans l’épluchage de la prog de la Mutant Area party orchestrée par les tout jeunes Tripalium.

Caractéristiques ?

  • Un penchant très net pour les synthés du temps jadis, texture analogique et boite à rythme à l’appui
  • Une atmosphère tirée tout droit des films d’horreur des 80’s
  • Des structures de tracks plus orientées vers la BO filmique que la folie des dancefloors
  • Un goût évident pour le dark, le sombre, le pollué, l’oppressant.

Et dans le sillage de leurs morceaux, la trace d’un John Carpenter aux grandes heures de Halloween ou Fog, le venin sonore distillé par les Goblins pour Suspiria.

Comme un fait exprès et pour enfoncer le clou, les deux musiciens ont adopté des noms de guerre codés : Jeffrey Combs et Herbert West, d’un côté l’acteur effrayant de l’autre le savant fou, Janus Bifrons du film culte Re-Animator. Et leur Horror Synth Disco, comme ils se plaisent à qualifier leur musique, est produite chez Giallo Disco, hommage direct à l’univers de Dario Argento. Même le visuel de sort tout droit d’un slasher bon teint.

Ce faisant, le binôme rejoint la cohorte des Christine, Museum, Rebotini et autres electromusicians très heureusement inspirés par cette période et cette culture. A suivre avec attention.

 

Et plus si affinités

https://soundcloud.com/the-hunt-1

https://www.facebook.com/thehuntthehunt

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.