Trouvaille musicale : Zap Francis 

On pensait être un peu lassé des exercices de production dans la musique électronique, où l’éclectisme revendiqué se confond parfois avec une démarche de suiveur face aux dernières sorties du moment. Mais voilà, ce premier EP de Zap Francis est tellement plaisant qu’il laisse finalement entrevoir un possible futur dans cette grande saga du format court (23 minutes ici) qui met le feu aux poudres, impressionne les observateurs et déclenche les plus hautes attentes.


Sous son nom d’artiste, Curtis Cross n’est pas totalement inconnu. Les internautes amateurs des sessions de la Boiler Room (lieu de retransmission mondiale pour les musiques alternatives) savent qu’il est responsable de quelques instrumentaux sur une prestation du MC et producteur de Detroit, Black Milk. Un peu juste comme présentation, certes, mais ce mystère participe comme rarement à l’écoute savoureuse de ce disque.

63499

Sur les six titres de cet EP, Zap Francis plante un décor instrumental on ne peut plus solide. S’il y a bien un squelette hip-hop ici, il est régulièrement nuancé. Et la ville de Detroit pourrait alors être un indice à prendre au sérieux. Ainsi, quand l’inusable « Igma » évoque la magie de Drexciya, la suite confirme une inspiration souvent « à la manière de ». Cette attitude rétro-futuriste, qui puiserait autant dans la techno haut de gamme que dans le G-funk ou les productions du sous-estimé Mark Pritchard, se double d’une redoutable efficacité, très confortable pour l’auditeur.


Et cette aisance est pour une fois un compliment, car le voyage spatial fonctionne à merveille. Le titre final « Age of », étonnement fédérateur, en est sans doute le plus bel exemple. Reste à savoir maintenant, si ces morceaux de choix ne sont qu’une publication tardive pour dj’s en manque de fraîcheur musicale ou l’apparition d’un nouveau prodige sur l’échiquier impitoyable des producteurs et beatmakers.

Et plus si affinités

https://soundcloud.com/zapfrancis

www.facebook.com/zapfrancis

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.