Trouvaille (explosive) : Emasculation

Chers lecteurs, merci de faire sortir enfants, grenouilles de bénitiers, messieurs délicats des gonades, voici Emasculation en force, sécateur en main, batte de baseball à la ceinture et l’invective à la bouche :

On vous avait prévenus … originaires de Saint Ouen, ces dames ont la langue bien pendue, et si elles s’expriment selon les codes du hip hop, c’est la riot girl attitude punk qui les anime. Ou quand Lydia Lunch se met au rap ? Adoptant un registre qui ferait rougir les MC les plus limites comme des pucelles, ces demoiselles font ressortir la violence d’une guerre des sexes qui tourne au massacre post apocalyptique.

Dans le viseur, les fanatiques phallocrates, les féminicides obsédés de supériorité virile, les maris à la main trop leste qui confondent leurs moitiés avec un punching ball parce que ça calme après une journée de boulot et une bonne bière. Appel à la violence ? Ou électrochoc verbal d’un public qui devrait prendre conscience vite vite que l’égalité n’est pas encore faite et qu’il va falloir lutter pour conquérir ce qui revient de droit ?

Par delà les femen, les donzelles de Emasculation prouvent qu’on n’a pas besoin d’avancer seins à l’air pour faire le scoop, et qu’il est bien de manipuler le langage comme une hache, avec rythme et sans chichi, pour activer les orgues de Staline. A mon sens, les messieurs doivent se tenir à carreau, même si la poésie et la cadence sont au rendez-vous, avec un certain arrière goût de Schlaasss mâtiné de Sexy Sushi avec des morceaux de Giedré dedans.

Bref et pour emballer tout ça, en début 2017, Emasculation remet les pendules à l’heure concernant l’éternel féminin, en rappelant que parmi les nombreux mythes qui concernent nos consœurs, on trouve les Amazones, les Bacchantes et Judith décapitant Holopherne. Bref du grand art et un sens du respect de soi qu’il conviendrait de ne pas oublier.

Et plus si affinités

https://www.facebook.com/emasculation/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.