Trouvaille : Charles Ludig

Bonjour, à tous, c’est de nouveau moi au programme de la trouvaille de la semaine, je reprends les commandes afin de vous présenter un certain Charles Ludig. Ce nom dira peut être quelque chose aux afficionados des sketches sur la toile ou de Direct 8 (si, ça existe… ) Et pour cause, Ludig est le nom de famille de Grégoire, un des deux compères du fameux Palmashow, qui a fait fureur ces dernier temps avec Very Bad Blagues, un série de très courts épisodes hilarants, pour ceux qui sont passés à côté, je vous le conseille très fortement !

Charles, quant à lui, signe la bande son de la plupart de leurs sketches, et notamment du dernier sorti en date « Lost In Montreux ». En effet, c’est le morceau « 50 Balles » qui met en musique ce court métrage, et ce de manière plutôt brillante. Entièrement instrumental, le morceau est agréable et bien construit. Les sonorités sont étudiées et le travail du synthés analogique se révèle payant. Logiquement, je me suis penché un peu plus sur le cas de ce monsieur.

La discographie de ce dernier, bien que assez limitée pour le moment, fait preuve d’une qualité indéniable. On retrouve d’excellents morceaux tels que « Symphonique », qui trouverait tout à fait sa place dans un film de Aronofsky. D’autres tels que « XIV » ou « Intruacordes » beaucoup plus classiques avec un travail rappelant le beatmaker Milka. Ainsi que d’autres très bons morceaux dans la veine de « 50 balles » tel « Kleisidi Beach » ou « Street of la bardelle », beaucoup plus mélodieux et électronique.

 


50Balles by Charles Ludig

Bref, passer à côté de Charles Ludig, serait une grosse, très grosse, erreur, et j’ose espérer que vous ne la ferez pas.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.