Barry Lyndon by Stanley Kubrick : « C’est l’histoire d’un mec … »

25/04/2020

J’entends déjà les fanas et les puristes hurler au charron. Mais que voulez-vous ? En revisionnant Barry Lyndon sur ARTE l’autre soir, j’ai immédiatement pensé au sketch de Coluche. Parce qu’il faut bien le reconnaître, Barry Lyndon, c’est un peu ça. Voire complètement. Au XVIIIeme siècle, en dentelles et robes à panier, mouches et tricornes certes. Mais c’est quand même ça. L’histoire d’un mec. Tout foirer. Dans les grandes largeurs. L’histoire…

Read More >>

J.B. Perronneau : Lumières à visages multiples

07/07/2017

On aurait presque pu lui dédier une avant-garde tant son trait est vif et mutin, d’une modernité incroyable. Pourtant Jean-Baptiste Perronneau affiche fièrement ses 302 ans au fronton des portraitistes de renom, avec en prime une carrière pour le moins réussie et une réputation qui le conduira jusqu’en Russie. Bref un parfait prototype de l’artiste des Lumières, brillant et volontaire doublé d’un entrepreneur particulièrement actif. C’est le parcours exemplaire de…

Read More >>

Musée Cognacq Jay : dans l’intimité du XVIIIeme siècle

15/03/2017

Profitant de l’exposition dédiée aux fastes de la Sérénissime, nous nous sommes faufilés dans les autres salles du Musée Cognacq-Jay, pour en visiter les collections. Un fonds d’œuvres, de meubles et d’accessoires rassemblés puis légués à l’aube des années 30 à la ville de Paris par Ernest Cognacq et son épouse Marie-Louise Jay, heureux fondateurs des magasins de La Samaritaine. C’est donc une approche de collectionneurs passionnés que nous découvrons…

Read More >>

Exposition Sérénissime : Venise, cette fête perpétuelle ?

01/03/2017

On pourrait se le demander en scrutant les tableaux de Tiepolo, Guardi, Longhi, Canaletto et leurs confrères moins glorieux mais tout aussi prolixes. C’est qu’aujourd’hui encore on perçoit la Sérénissime comme un gigantesque Carnaval, où les masques enchaînent les farandoles au milieu des divertissements les plus variés, paillettes et plumes au vent. Abandonnons cette vision pour le moins légère et simpliste et rappelons-nous un instant l’intrigue du film Rouge Venise…

Read More >>

Les Rustres au Vieux Colombier : Goldoni ou l’angoisse risible de la liberté

10/01/2016

Grand adepte de Molière, Goldoni s’en inspira pour dépeindre les excès d’une société vénitienne dont le XVIIeme siècle ponctua la lente déchéance dans une frénésie de carnaval et de plaisirs scabreux. La Trilogie de La Villégiature, L’Impresario de Smyrne, La Locandiera, La serva amorosa, Il Campiello … la Comédie Française a plusieurs fois affiché les œuvres les plus marquantes de ce dramaturge prolixe, au trait sûr et satirique, qui sut…

Read More >>

Voltaire mène l’enquête : quand un esprit des Lumières s’amuse entre conte philosophique et polar sanglant

31/08/2015

Retour sur les bancs de l’école, les amours ! Voltaire vous attend, inscrit au programme des classiques poussiéreux. Candide, Les Lettres Philosophiques, Le Traité sur la tolérance, … déjà les moins courageux d’entre vous sentent poindre une vague nausée, d’autres baillent d’ennui … Courage pourtant ! C’est ici que surgit Frédéric Lenormand, volant à votre secours avec sa série Voltaire mène l’enquête. Objectif : s’inspirer de la vie du grand homme à la…

Read More >>

Casanova et la femme sans visage : siècle des Lumières, obscur et meurtrier

20/07/2015

Et une concurrence au personnage de Nicolas Le Floch ? C’est que la figure émaciée et sévère de Volnay évoque grandement le héros de Jean-François Parot. Tous deux évoluent dans le Paris du XVIIIeme siècle sous le règne de Louis XV. Tous deux doivent gérer des enquêtes tortueuses. Tous se retrouvent au cœur de complots alambiqués. Tous deux s’inspirent des philosophes et du rationalisme. Tous deux font appel à la science…

Read More >>

Les Dernières noces de la monarchie : vues croisées sur une fin de règne

04/05/2015

Chercheuse au CNRS et historienne, Evelyne Lever a dédié sa vie à l’étude du XVIIIème siècle. Les grands personnages de l’Ancien Régime n’ont pas de secrets pour elle et elle leur a consacrés moults biographies, s’arrêtant au passage sur la sombre affaire du Collier de la reine, tout en scrutant avec pertinence la Cour de Versailles et les salons des philosophes. C’est en adepte des Lumières de ce temps qu’elle…

Read More >>

Bernis le cardinal des plaisirs : portrait en pied d’un homme des Lumières

18/01/2015

« Le pouvoir est le pire ennemi du bonheur ». C’est en substance la phrase qui résume le mieux le caractère de cette incontournable figure de la politique française du XVIIIème siècle. Grandi au soleil de la favorite Mme de Pompadour, l’obscur cadet de noblesse va se tailler une place de choix dans le paysage de l’époque, servant la France tout autant que Louis XV. Désireux de faire fortune, ce grand séducteur…

Read More >>

Une nuit au musée … Nissim de Camondo

22/05/2014

Nuit des musée 2014 oblige, The ARTchemists partent en commando culturel dans les rues de Paris, en quête d’insolite, de rare, d’unique. C’est au musée Nissim de Camondo que nos pas nous conduisent, alors qu’il ouvre ses portes aux curieux pour une longue veille culturelle. L’endroit mérite pareil hommage, c’est un temple dressé à l’art que cet hôtel particulier érigé pour accueillir les collections de son propriétaire Nissim de Camondo,…

Read More >>

Exposition : Le Siècle d’or de l’éventail du Roi Soleil à Marie Antoinette

04/02/2014

Accessoire inutile, fantaisie ornementale, futilité absolue ? L’éventail doit-il être réduit au simple rôle de parure ? Non bien sûr, et l’exposition organisée par le musée Cognacq-Jay rend ici justice aux éventaillistes français du XVIIIème siècle, organisés en corporation et dominant la production européenne par leur savoir faire, qui surent élever leur technique au rang d’art, alors que l’éventail s’implantait à peine dans le paysage fashion hexagonal, après être venu d’Asie…

Read More >>

Love letters / Priape, une légende en évolution

19/01/2014

Oh mais ça faisait longtemps que nous n’avions pas alimenté notre chronique coquine ! Un manque qu’il convient de combler d’importance en ce début d’année 2014, et quoi de mieux pour le faire que d’évoquer le sur dimentionnel phallique ! Aussi notre nouvel opus de « Love letters » posera-t-il la question : Priape phallique, une histoire de volume ? Ce n’est pas la première fois que nous évoquons la chose : rappelez vous The Big Dick…

Read More >>