Barry Lyndon by Stanley Kubrick : « C’est l’histoire d’un mec … »

25/04/2020

J’entends déjà les fanas et les puristes hurler au charron. Mais que voulez-vous ? En revisionnant Barry Lyndon sur ARTE l’autre soir, j’ai immédiatement pensé au sketch de Coluche. Parce qu’il faut bien le reconnaître, Barry Lyndon, c’est un peu ça. Voire complètement. Au XVIIIeme siècle, en dentelles et robes à panier, mouches et tricornes certes. Mais c’est quand même ça. L’histoire d’un mec. Tout foirer. Dans les grandes largeurs. L’histoire…

Read More >>

Exposition Éblouissante Venise : l’art au service d’un mythe ?

26/09/2018

Venise, les arts et l’Europe au XVIIIeme siècle : voici le fil directeur de la nouvelle exposition orchestrée par le Grand Palais, qui met en lumière une sérénissime au sommet de sa gloire … mais déjà moribonde. Car par delà les folies du carnaval, l’éclat d’une création artistique débridée, le succès de Vivaldi, Tiepolo, Guardi, Canaletto et consort, c’est une puissance sur le déclin que nous voyons ici lutter pour survivre…

Read More >>

Exposition Sérénissime : Venise, cette fête perpétuelle ?

01/03/2017

On pourrait se le demander en scrutant les tableaux de Tiepolo, Guardi, Longhi, Canaletto et leurs confrères moins glorieux mais tout aussi prolixes. C’est qu’aujourd’hui encore on perçoit la Sérénissime comme un gigantesque Carnaval, où les masques enchaînent les farandoles au milieu des divertissements les plus variés, paillettes et plumes au vent. Abandonnons cette vision pour le moins légère et simpliste et rappelons-nous un instant l’intrigue du film Rouge Venise…

Read More >>

Rouge Venise : la Sérénissime entre théâtre, grandiose décadence et meurtres en série

16/02/2017

Alors que le carnaval bat son plein à Venise, envahie par les masques de pacotille et les touristes en goguette, voir ou revoir Rouge Venise s’impose, pour percevoir ce que le Carnaval représentait réellement au temps jadis, quand la Sérénissime était encore une puissance reconnue et plus seulement une ville musée. Tourné en 1988, le film d’Etienne Périer met en scène le jeune Carlo Goldoni, avocat sans le souci, passionné…

Read More >>