A l’avant garde : les robes de Sylvie Facon

26/03/2019

Elle vient d’Arras, aime la mode et a le sens du théâtre et du décorum. Décidément, les robes de Sylvie Facon ne laissent pas insensible, surtout quand elles empruntent les chemins d’une inspiration artistique particulièrement riche et onirique. De quoi la donzelle est-elle capable ? D’intégrer un violon dans un corset, tandis que le jupon est composé de partitions savamment froissées. De constituer un corsage à partir de couvertures de vieux…

Read More >>

Nuit des Musées 2016 : Phiharmonie en nocturne

25/05/2016

Tandis que Dieter Loquen investissait les locaux du Centre Georges Pompidou pour assister à Un ado, une œuvre, nous avons choisi de passer notre Nuit des Musées 2016 dans l’enceinte de la Philharmonie de Paris. Si l’exposition dédiée au Velvet Underground était fermée, les collections permanentes étaient en revanche accessibles, pour notre plus grande joie. En effet, nichés dans cette incroyable architecture de béton et de bois signée Christian de…

Read More >>

Trouvaille : Les Aristo’

09/02/2016

Ce jour laissez moi vous présenter la Marquise de Bingen et le Baron de Curcel , alias Les Aristo,  dans leurs œuvres s’il vous plaît : Claire-Marie Bronx et Jérémy Plank endossent ici de nobles et loufoques origines pour égrainer le répertoire de la chanson française et lui redonner le coup de fouet qu’elle mérite. Violon alto, piano, guitare, le socle musical de leurs cavalcades mélodiques fleure bon ses racines précieuses de…

Read More >>

Album : Mansfield TYA – Corpo inferno – Vicious Circles – 2015

24/09/2015

Oh les sales gamines !!! Vilaines petites Antigones, qui excellent à faire enrager les Créons bien raisonnables que nous sommes. Drapées comme de trompeuses vestales, elles posent devant l’objectif de Théo Mercier, lunaires prêtresses ou folles statufiées qui dans un cri silencieux hurlent leur dégoût de la normalité. Voici le préambule en image qui introduit Corpo Inferno, 4eme album de Mansfield TYA. Corpo Inferno, … une ode à ce corps infernal,…

Read More >>

Album : Something a la Mode – Endless Stairs

19/05/2014

Des cordes, des synthés, du rythme : l’arithmétique musicale initiée par Something à la mode avec son premier album éponyme avait conquis les coeurs et les oreilles, déversant son style si précieux sur le défilé de Chanel avant de séduire Lagerfeld, Rebotini, les Bloody Beetroots dans les backstages desquels nous rencontrons Yannick et Thomas. C’était il y a presque quatre ans et déjà leur présence doublée de virtuosité et d’inventivité…

Read More >>

Trouvaille : Coffees & Cigarettes

14/05/2014

Décidément le steampunk a un bel avenir dans le milieu musical ! Il y prend même ses aises avec élégance et conviction, et pas seulement dans le milieu goth. Dernier touché, Coffes & cigarettes que nous découvrons via cette vidéo : Pas vraiment goth, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas pour nous déplaire au final, que cet auguste mouvement inspiré de Jules Vernes et Wells aille s’égayer sur ces terres subtiles…

Read More >>

Trouvaille Musique : Oops Darling

11/02/2014

Prenez deux violonistes, ajoutez y un bassiste, un batteur et un rappeur … vous obtiendrez Oops Darling : Jazz, soul, hip hop ? Difficile à déterminer et c’est très bien comme ça ! marre des étiquettes et des cloisons, des tiroirs, des classes et des boites. Comme d’autres projets avant eux, Oops Darling charme parce que hybride et multiple. Et leur groove apparaît clairement dans « After the storm »…

Read More >>

Trouvaille : Pagan Poetry

24/11/2013

Poétique, païenne, la demoiselle sait l’être. A la première note de l’EP, elle s’impose comme une prêtresse, une sorcière intemporelle, une sphynge dévoratrice. Quelque chose de mythologique dans ses psalmodies, une voix superbe, veloutée et claquante, pour célébrer la lune, les nuées, les merveilles invisibles de ce monde. On l’imagine incarnant le « Rêve familier » de Verlaine, traversant les « Correspondances » de Baudelaire, souriant sur le Bateau ivre de Rimbaud. Une Muse…

Read More >>

Trouvaille : Filiamotsa

08/09/2013

Ils sont trois, ils viennent de Nancy et nous collent en pleine figure cette musique torturée et barbare tramée de violons aussi violents que des grattes saturées, de lignes de saxos éviscérés, tandis qu’une batterie impitoyable marque le tempo comme une guillotine à répétition. Cauchemar, dévastation et chaos : c’est la première impression qui ressort de cette musique primale et incendiaire projetant le classique, la noise et la fusion bien…

Read More >>