Théâtre National de Chaillot : renaissance de la salle Gémier, enfin !

14/09/2017

Firmin Gémier fut le concepteur du théâtre populaire, créé en 1920 au Trocadéro dans le cadre des festivités du Cinquantenaire de la IIIe République ; installé à Chaillot deux ans après la construction du palais pour l’Expo de 37, ce théâtre fut propagé par la troupe de Jean Vilar après guerre. Un des disciples de ce dernier, Georges Wilson, concrétisa en 1967, avec les architectes Jean de Mailly et Jacques Le…

Read More >>

Jeanne Moreau, Le Tourbillon d’une vie, 1928-2017 : … née bénie

04/09/2017

L’ouvrage de Marianne Gray, qui sort tout juste un mois après la disparition de Jeanne Moreau, n’est pas tout à fait une nouveauté. Une première version, parue en Angleterre en 1996, fut traduite en français (très bien) par Odile Demange et publiée en 2003 puis en 2010 par ce même éditeur parisien. Jeanne Moreau Le tourbillon d’une vie reprend le texte de 2010 et y ajoute deux chapitres finals. Le…

Read More >>

Grace Jones : mémoires d’une tornade jamaïcaine

28/08/2017

« Je n’écrirai jamais mes mémoires « : après avoir répété cette décision en boucle pendant des nombreuses années, la diva noire, égérie de Jean-Paul Goude et reine du disco, a heureusement revu sa position pour se livrer au journaliste Paul Morley qui tire 560 pages passionnantes de ce récit de vie hors du commun. Car pour le coup Grace Jones se définit par le décalage constant, un véritable mode de vie…

Read More >>

L’Hôtel du Libre échange à la Comédie Française : Feydeau au ralenti

23/08/2017

Pour son entrée au répertoire de la Comédie Française, Eric Ruf a voulu booster la pièce de Feydeau par une équipe de choc. Ainsi, c’est l’actrice comique Isabelle Nanty qui hérite de la mise en scène avec le couturier Christian Lacroix dans son sillage à la scénographie et aux costumes. Un beau duo qui joue la carte des grands espaces et de la nostalgie des contes pour propulser une version…

Read More >>

Nuits de Fourvière : Sade, Huppert, … les malheurs de la vertu ou les prospérités du vice

17/07/2017

Souvent décrié, trop peu estimé … on connaît si mal le marquis de Sade. Libertin certes, mais aussi écrivain et philosophe, il passa plus de 27 ans en prison, écrivant avec raison : « les entractes de ma vie ont été trop longs ». Toujours censuré, il ne sera réhabilité qu’au XXeme siècle par Jacques Pauvert, ses œuvres qui relèvent autant de l’essai que du roman sulfureux, intégreront la fameuse collection de la…

Read More >>

La Coursive Scène nationale de La Rochelle : Jackie Marchand ne bat pas en retraite face à la culture !

09/07/2017

À la tête de La Coursive, Scène nationale de La Rochelle depuis 27 ans, Jackie Marchand tire sa révérence fin juillet en partant à la retraite. Il laisse la place à Franck Becker, ex-directeur du Théâtre de Cornouaille (Quimper). Entretien avec un jeune retraité hyperactif ! Pouvez-vous me présenter votre ultime saison au sein de La Coursive ? La saison 2017/18, comme de nombreuses autres saisons, a été conçue avec Florence Simonet….

Read More >>

Les Théâtres parisiens disparus : à la mémoire des salles fantômes

08/05/2017

Certes c’est une vieillerie datant de l’aube du XXIeme siècle mais elle a son intérêt : en revenant sur ces lieux de spectacle sacrifiés aux impératifs de l’économie et de l’urbanisme, Les Théâtres parisiens disparus redessinent la carte d’une capitale dédiée de longue date à l’art dramatique. Parus en 1999 aux Éditions de l’Amandier (aujourd’hui fermées), cet ouvrage conséquent est signé Philippe Chaveau qui y consacra vingt cinq années de recherches…

Read More >>

SAMO, A tribute to Basquiat – Laëtitia Guédon : couronne, rate, Buick… esquisses et prémices artistiques

17/04/2017

La jeune metteur en scène et nouvellement directrice des Plateaux Sauvages, Laëtitia Guédon nous livre avec sa dernière création une partition sensuelle et sensible sur les débuts du célèbre peintre américain Jean-Michel Basquiat. SAMO, A tribute to Basquiat s’attarde sur les premières armes de l’artiste dans le New-York des années 80. Artiste protéiforme, avant d’être une des figures majeures du mouvement underground new-yorkais, il graffite, écrit sur les murs de…

Read More >>

Bella Figura au TNP : le théâtre mieux que la TV-réalité ?

09/04/2017

Signée Yasmina Reza, Bella Figura a d’abord été commandée par le légendaire Thomas Ostermeier pour les comédiens de la Schaubuhne à Berlin. Mais ce soir au TNP c’est l’auteur qui s’érige metteur en scène, pour traiter avec un peu plus de légèreté l’univers tragi-comique porté par ce spectacle contemporain. L’histoire se résume en quelques phrases : un homme se dispute avec sa maîtresse sur un parking quant au choix du…

Read More >>

Le pas grand chose, tentative pataphysique ludique : Johann Le Guillerm et l’inimaginable imaginaire

05/04/2017

Qu’il soit de départ ou final, à la ligne, de suspension, d’interrogation ou d’exclamation, bien nommé ou critique, d’appui ou de mire, parfois de non retour, le point est multiple et varié. Il est l’occasion, pour qui veut bien s’y intéresser, de se concentrer sur le petit comme sur le grand. On pourrait le trouver dans le tout comme dans le pas grand chose. Et c’est ce à quoi nous…

Read More >>

Antigone – Variation à partir de Sophocle au TNP : cessons d’être spectateurs de l’injustice

27/03/2017

Antigone, nous la connaissons par coeur, nous l’avons lu, relu, écouté, nous l’avons vu sur scène maintes fois, nous en avons même rêvé. Cette œuvre majeure de la littérature a-t-elle encore quelques secrets ? Il y a plusieurs années The ARTchemists la contemplaient à la Comédie Française ou lisaient Le Quatrième mur de Chalandon. Ici, c’est la version de Sophocle au TNP qui retient notre attention. Jean-Pierre Siméon a choisi…

Read More >>

Le Faiseur : Balzac et l’éternel spéculateur

16/03/2017

A ceux qui pensent dur comme fer que la finance est un mal moderne, je conseille fortement de lire Le Faiseur de Balzac et d’en visionner la version de Pierre Franck, servie par l’éblouissant et retors Jean Le Poulain. Écrite par le père de La Comédie humaine qui délaisse là l’écriture romanesque pour s’essayer avec fougue au théâtre, cette comédie pour le moins acide met en lumière les tours de…

Read More >>

Exposition Sérénissime : Venise, cette fête perpétuelle ?

01/03/2017

On pourrait se le demander en scrutant les tableaux de Tiepolo, Guardi, Longhi, Canaletto et leurs confrères moins glorieux mais tout aussi prolixes. C’est qu’aujourd’hui encore on perçoit la Sérénissime comme un gigantesque Carnaval, où les masques enchaînent les farandoles au milieu des divertissements les plus variés, paillettes et plumes au vent. Abandonnons cette vision pour le moins légère et simpliste et rappelons-nous un instant l’intrigue du film Rouge Venise…

Read More >>

Rouge Venise : la Sérénissime entre théâtre, grandiose décadence et meurtres en série

16/02/2017

Alors que le carnaval bat son plein à Venise, envahie par les masques de pacotille et les touristes en goguette, voir ou revoir Rouge Venise s’impose, pour percevoir ce que le Carnaval représentait réellement au temps jadis, quand la Sérénissime était encore une puissance reconnue et plus seulement une ville musée. Tourné en 1988, le film d’Etienne Périer met en scène le jeune Carlo Goldoni, avocat sans le souci, passionné…

Read More >>

Le rêve d’un homme ridicule : Dostoïevski, un “délire” au sens positif du terme ?

05/02/2017

Célèbre pour ses romans, le grand auteur russe Fidor Dostoïevski l’est moins pour ses nouvelles, encore moins quand il s’agit de nouvelle fantastique. Mais qu’y a-t-il au juste de fantastique dans le monologue, tantôt passionné, tantôt cynique, d’un homme racontant un rêve vécu le soir où il projetait de se suicider ? Tel est le scénario que l’écrivain met en place au début du conte Le rêve d’un homme ridicule….

Read More >>