Game of thrones : la série qu’IL FAUT SPOILER !

30/07/2019

Je me marre déjà en imaginant les milliers de protestations s’élevant à la lecture de ce titre certes provo mais finalement assez approprié … et qui reflète mon vécu de fan sur le tard. Car fan de Game of thrones, je suis devenue et dans des circonstances très particulières, que je m’en vais vous narrer. GoT n’était pas une nouveauté sur The ARTchemists ; dés 2012, Chris avait flairé le filon,…

Read More >>

La Clémence de Titus : Mozart et la solitude du maître

14/05/2017

On se demande pourquoi cet opéra est resté si longtemps dans l’oubli. Mozart le compose en 1791 en parallèle de La Flûte enchantée, alors qu’il est malade, perclus de dettes. Pourtant sa musique y apparaît d’autant plus brillante que c’est un exercice imposé, où il n’a guère le loisir de multiplier les fantaisies. Mais peut-on imposer quoi que ce soit au divin Mozart ? La Clémence de Titus a beau traiter…

Read More >>

Ermione à l’opéra de Lyon : quand Rossini met en musique Racine l’éternel

29/11/2016

Standing ovation à l’Opéra de Lyon pourtant plus habitué aux applaudissements plus conventionnels. Discipliné et plutôt classique, le public lyonnais n’a cependant pu retenir son émotion devant la version concert d’Ermione l’opéra italien de Rossini adaptant Andromaque de Racine. Décidément, l’intrigue tragique datant du 17ème siècle a toujours autant d’effet, mise en musique par le compositeur du Barbier de Séville. Comment est ce possible ? Andromaque est une œuvre vue…

Read More >>

Exposition virtuelle : Louis XIV / Nicolas Fouquet, une certaine histoire du dégoût …

05/06/2015

Non non, chers professionnels du château de Versailles, et non moins honorables techniciens de l’Institut Culturel Google. Loin de moi l’idée de critiquer votre démarche ô combien louable car d’une grande pertinence … mais force est de constater que si vous aviez procédé à pareille opération sous le règne du roi Soleil, dans l’heure vous auriez été appréhendés et mis au secret avec autant de célérité que le fut le…

Read More >>

Andromaque au Théâtre de la Croix Rousse : une émotion tragique

11/04/2014

Magnifique tragédie de Racine, peut-être même une des plus belles, Andromaque est ce soir rejouée et actualisée au théâtre de la Croix Rousse par Frédéric Constant. La représentation des passions reflète des personnages « ni tout à fait bons, ni tout à fait mauvais » selon les mots de Racine lui-même. Trois heures plus tard, l’émotion tragique est à son comble, on retient son souffle, Racine est presque parmi nous….

Read More >>