A l’avant garde : Kumi Yamashita, la joueuse d’ombres

02/07/2019

Sculpter la lumière, ciseler les ombres, … dans ses œuvres, Kumi Yamashita fait dialoguer le concret et l’impalpable, l’objet et sa projection … Et d’installation en installation, elle joue sur l’illusion et la vérité, élabore une poétique de la forme, donne à rêver sur ce qui fait nos êtres. Des carreaux de couleur se prolongent en autant de profils humains, des chiffres illuminés dessinent un visage d’enfant, un point d’exclamation…

Read More >>

A l’avant garde : Pierre Leblanc – Traumas 2017

11/12/2017

C’est désormais un habitué de nos colonnes, ce qui n’a rien d’un hasard. La force narratives des clichés de Pierre Leblanc se renouvelle de série en série, légitimant à chaque nouvelle créations un article spécifique. Avec Traumas, le photographe demeure dans l’exploration de la psyché humaine certes, mais en interrogeant le rapport de l’individu aux chocs qu’il a vécus. Comment un traumatisme impacte-t-il l’esprit ? La mémoire ? L’âme ? En quoi détruit-il…

Read More >>

A l’avant garde : Rogan Brown – Kernel – 2013

14/12/2015

Kernel … le noyau … le coeur, le centre … Des poumons peut-être, un fruit coupé en deux qui déploie la corolle de ses fibres, … un grêlon ? Un flocon de neige ou de coton ? Immaculées, les ciselures opérées par Rogan Brown dans la texture du papier tiennent du miracle, de l’intervention d’un être supérieur … infiniment grand, infiniment petit, fragilité d’une sculpture microcosmique, improbable d’une forme si ténue qu’elle…

Read More >>

A l’avant garde : Raoef Mamedov – The Last supper – 1998

19/02/2015

Parce qu’elle demeure une leçon artistique et esthétique, La Cène de Léonard de Vinci a inspiré de très nombreux artistes qui ont voulu lui rendre hommage, approfondir sa signification ou s’en amuser. Avec Raoef Mamedov point de pastiche mais une véritable émotion. Chacun des modèles a posé séparément, les photographies étant ensuite rassemblées par ordinateur pour créer ces compositions épurées. Peu d’accessoires, un fond sombre où la blancheur des peau,…

Read More >>

Film : L’ombre du vampire – E. Elias Merhige – 2000

07/11/2012

Le Nosferatu de Murnau demeure la référence en matière de film vampirique. Hypnotique et terrifiant, alors que pas un mot ne sort de la bouche de ses personnages. Un film muet qui va ancrer profond les fondations du cinéma fantastique pour le reste des temps. Avec comme figure de proue un certain Max Schreck, acteur hallucinatoire dont l’ombre règne depuis, encore et toujours, sur l’interprétation de ses héritiers postulants au…

Read More >>