Exposition Meubles à secrets, secrets de meubles : l’ébénisterie, un art du mystère ?

12/12/2018

Les amateurs de Maupassant se souviennent peut-être de cette nouvelle intitulée « La Chevelure » : un jeune homme achète un meuble dans les tiroirs secrets duquel il découvre une longue chevelure de femme, ce qui le conduira à la passion puis à la folie. Les créations présentées au musée national des châteaux de Malmaison & Bois-Préau dans le cadre de l’exposition Meubles à secrets, secrets de meubles n’ont pas forcément accueilli pareil…

Read More >>

Le Retour du héros : Jane Austen à la mode Rappeneau

10/07/2018

Attention folks ARTchemisiennes : feel goof movie en perspective et dans la plus pure tradition française, s’il vous plaît ! Pour ceux qui auraient loupé la sortie de la comédie Le Retour du héros, il reste sa diffusion toute récente en DVD ou en VOD … et l’occasion de se faire un GROS plaisir cinématographique avec cette histoire rocambolesque mais si savoureuse. Le réal Laurent Tiral nous parachute donc au cœur du…

Read More >>

Madame Sans Gêne : un rôle pour la Maillan !

28/03/2018

C’est en fouillant dans le catalogue de nos petits amis des Editions Montparnasse que je suis tombée sur ce véritable bijou, monument du théâtre de boulevard et véritable bonheur à regarder, à plus d’un titre. Écrite en 1893 par un Victorien Sardou particulièrement inspiré, la comédie Madame sans Gêne relate les mésaventures d’une grande dame du peuple de la période napoléonienne, ici interprétée par une autre grande dame du peuple,…

Read More >>

Billet chiffon : au coeur de la Malmaison … dans les armoires de l’impératrice Joséphine

08/12/2016

Le magnifique roman Merveilleuses de Catherine Hermary-Vieille ne cachait rien du goût immodéré de Joséphine de Beauharnais pour la mode et ses atours. Devenue impératrice, l’épouse de Napoléon mena grand train en la matière, par goût autant que par obligation. Des fastes vestimentaires de cette époque, le musée national du château de Malmaison fait état au travers d’une exposition des plus intéressantes. En effet, la garde robe impériale fut disséminée…

Read More >>

Napoléon – L’épopée en 1000 films : codes pour une mythologie cinématographique

21/10/2015

Pourquoi n’est-on pas surpris du chiffre ? Petit caporal corse, général révolutionnaire, consul conquérant, empereur incontesté enfin, avant de mystérieusement s’éteindre dans son exil, Napoléon conjugue toutes les facettes du héros, même les plus sombres, les plus contestables. Quoi de plus normal alors qu’il inspire force productions audiovisuelles, depuis la série télévisée jusqu’à la grosse production cinématographique en passant par la dramatique ou le documentaire. Depuis 1897 et l’aube du 7eme…

Read More >>

Napoléon et Paris : rêves d’une capitale et fantasme d’une nouvelle Rome ?

07/08/2015

1815 voit l’effondrement du Premier Empire. Deux cents ans plus tard, les commémorations vont bon train qui rappellent le règne de Napoléon. Parmi elles, l’exposition Napoléon et Paris : rêves d’une capitale revient sur la manière dont l’empereur a voulu façonner le centre urbain de son pouvoir comme miroir et vitrine de la société qu’il protégeait. Si certains de ses chantiers demeurent comme la colonne Vendôme, le palais de la Bourse,…

Read More >>

Merveilleuses – Catherine Hermary-Vieille : roman de femmes, femmes d’Histoire

11/01/2015

Le livre se lit comme un roman, mais c’est d’Histoire qu’il parle. Comme à son habitude, l’auteure Catherine Hermary Vieille consacre Merveilleuses à des parcours de femmes, mais son écriture dissèque l’époque que ces dames contribuent à engendrer et enrichir. Ici il s’agit de la période interlope qui se déroule entre la Révolution et le Directoire en passant par la Terreur. Prise de la Bastille, élans patriotiques des débuts, épurations…

Read More >>

Goya et la modernité : la déliquescence à l’oeuvre

25/02/2014

C’est ici la deuxième exposition consacrée par la Pinacothèque de Paris à l’approche du rapport entre l’artiste et le contexte dans lequel il évolue : influences, perceptions, retranscription, dénonciation, le créateur, peu importe sa discipline et son domaine d’expression, se saisit du monde pour en montrer les méandres. Et dans le cas de Goya, ces méandres sont d’un sombre absolu, entre horreur, folie, dévastation et distorsion de l’être. Car le…

Read More >>