Richard III vu par Ostermeier : Shakespeare à la berlinoise ?

24/07/2015

Festival d’Avignon 2015 : tandis que d’une main la presse s’acharne sans ménagement sur Le Roi Lear d’Olivier Py, de l’autre elle encense le Richard III d’Ostermieir, consacré spectacle à ne pas manquer pour cette nouvelle édition. Étonnant car les deux mises en scène se font face, pour différentes raisons. Elles se veulent à la fois contemporaines et décalées, elles ont pour finalité de creuser ce qui tisse la folie d’un…

Read More >>

La Cantatrice Chauve : chef d’œuvre de l’absurdité et petit bolide dramaturgique !!!

09/07/2015

Quand elle est jouée pour la première fois en 1950, la première pièce de Ionesco -et la plus dingue – fait scandale au point d’être retirée de l’affiche. C’est que la très traditionnelle société française des 50’s n’aime guère le reflet peu glorieux que lui renvoient ces répliques désynchronisées. Le théâtre de l’absurde n’est pas tendre avec les rigidités codifiées qui régissent les rapports humains ; il se fait même un…

Read More >>

L’Opéra Comique et ses trésors : 300 ans de magie en costumes

22/04/2015

Comme nous vous l’expliquions il y a quelques semaines dans la chronique dédiée aux Fêtes vénitiennes de Campra, l’Opéra Comique fête cette année son tricentenaire. Trois siècles de magie musicale et visuelle, auxquels le Centre national du Costume et de la Scénographie de Moulins rend hommage avec l’exposition L’Opéra comique et ses trésors. Orchestrée par Macha Makeïeff, la rétrospective aborde donc ce genre lyrique par le biais des costumes. Ce…

Read More >>

Les Fêtes vénitiennes à l’Opéra Comique : musicale légèreté, pourpre Sérénissime et libertinage touristique

05/02/2015

1715 : l’Opéra Comique voit le jour, compensant son trop sérieux cousin, ses pompeuses intrigues et son carcan de règles par l’allant sautillant d’historiettes aussi savoureuses que féeriques. C’était il y a trois cents ans, toujours bien vivante, l’auguste et divertissante institution a décidé de célébrer ce tricentenaire dans l’esprit festif et spectaculaire qui la caractérise depuis sa création. Au programme de cette saison, Les Fêtes vénitiennes de Campra tiennent donc…

Read More >>

Splendid’s de Genêt : truands baroques, subversion poétique et valse tauromachique

27/01/2015

L’intrigue ? Y en a-t-il vraiment une ? Dés le début de Splendid’s, Genêt est clair avec son public et ses personnages. Pas d’échappatoire possible pour les sept malfrats retranchés dans les suites du luxueux hôtel : Splendid’s sera leur tombeau. Déjà le corps de leur jeune et belle otage refroidit quelque part sur un lit. On ne sait trop comment ils l’ont tuée mais ce meurtre a définitivement anéanti toute possibilité de…

Read More >>

Tartuffe : quand Molière évoque l’aveuglement des trop bonnes consciences

21/01/2015

Je ne vous le cache pas, les premiers jours de 2015 m’ont bien donné la nausée. Difficile de ne pas avoir les boyaux en révolution quand on voit les ravages du fanatisme érigé en modèle de barbarie. Dans le maelstrom médiatique qui a ajouté à la gerbe un mal de crâne bien carabiné, j’ai fait une petite pause, histoire de retrouver un semblant de raison et de bon sens. Bouquins,…

Read More >>

La Belle Hélène à l’opéra de Hambourg : Offenbach et La Croisière s’amuse

18/01/2015

On dira ce qu’on voudra, les metteurs en scène actuels ont le chic pour dépoussiérer l’opéra et avec bonheur. Certes il peut y avoir des ratés et j’ai souvenance d’un Trouvère perdu dans les salles d’un musée qui n’était pas du meilleur effet. Mais force est de constater que ça marche pas mal : La Traviata vue par  Jean-François Sivadier ou  Dmitri Tcherniakov, Haneke avec Cosi Fan Tutte,  Jean-Daniel Herzog  avec…

Read More >>

Opéra de Lyon : Rusalka ou la féérie tragique

15/01/2015

Opéra hautement tragique, Rusalka raconte l’amour impossible entre une fille des eaux et un prince. Devenue muette pour accéder au monde des mortels, l’héroïne va pourtant se confronter à la trahison. Les deux mondes étant incompatibles, c’est sans surprise que les deux protagonistes ne pourront s’aimer que dans la mort. Après le magnifique Vaisseau fantôme, Rusalka, l’opéra de Dvorak, nous entraîne dans un monde féérique, rappelant La Petite Sirène d’Andersen….

Read More >>

TNP / L’école des femmes mis en scène par Schiaretti : une lecture d’actualité

04/11/2014

On ne présente plus L’Ecole des femmes, succès incontestable de Molière, référence du théâtre français … et un véritable scandale en son temps. Arnolphe fait d’Agnès sa future épouse en la cloîtrant dans une ignorance complète. Les sentiments ne se contrôlant pas, celle-ci ne devient pas la femme soumise à son futur époux et s’éprend du jeune Horace. De quiproquo en quiproquo l’amour triomphe et Schiaretti sublime et actualise cette…

Read More >>

Le Système Ribadier : amoureuse crucruche et mari hypnotiseur

29/10/2014

« Décidément ma pauvre Angèle, tu les cumules ! Ton premier mari te cocufiait que c’en était une honte, et tu ne te doutais de rien bien sûr, crucruche ! Il meurt de ses fredaines, tu découvres le pot aux roses en lisant son carnet de souvenirs et bim ! tu ne trouves rien de mieux que d’épouser en secondes noces ce gros menteur de Ribadier, qui ne vaut guère mieux que ton premier…

Read More >>

Yvonne princesse de Bourgogne : chèvre émissaire et théâtre qui cogne

12/10/2014

Dans les années 70, Marina Abramovic, papesse de l’Art corporel, organisa une performance troublante : impassible et muette, elle s’offrait au public, libre de la caresser ou de la fustiger. Il s’en fallut de peu que cela ne dérape, et l’artiste confessa ultérieurement avoir tremblé devant la violence graduelle dont les spectateurs firent preuve face à cette femme offerte, soumise et apathique. C’est cette violence graduelle, depuis l’insulte verbale jusqu’à…

Read More >>

A l’avant-garde : Julie Poncet – Wallflower

25/07/2014

Quand elle se présente, la demoiselle dit aimer la mise en scène. Avec la série « Wallflower », elle met la chose en application avec un souci maniaque du détail et un sens évident de l’esthétique baroque. L’idée est simple : une femme pénètre un environnement qu’elle modifie à son goût et à son image, … pour finalement ne pas s’y retrouver, voire s’y perdre. « Wallflower » devient ainsi une fable imagée des frustrations…

Read More >>

Exposition : Shakespeare, l’étoffe du monde au CNCS

18/06/2014

« L’habit ne fait pas le moine » dit le proverbe. Chez Shakespeare, c’est presque une règle de composition, un impératif éthique que de soulever robes d’apparat, armures étincelantes et pourpoints précieux afin de dévoiler la vilenie ou la beauté qu’ils cachent profondément, et mettre ainsi l’Humanité à nu. « Totus mondus agit histrionem » est-il écrit au fronton du théâtre du Globe : le monde est un théâtre, nous sommes des acteurs, en conséquence…

Read More >>

The CRIMSON HOUSE – Lemi Ponifasio : noirceur d’un monde sous contrôle

21/04/2014

Louise Dutertre pour Umoove Le samedi 5 avril 2014 – Théâtre de la Ville (Paris) En 2010, on découvrait pour la première fois en France, le chorégraphe samoan Lemi Ponifasio avec sa pièce Tempest : Without a Body. De nouveau au Théâtre de la ville, l’année suivante, il présentait Birds with Skymirrors. The CRIMSON HOUSE est la dernière pièce, qu’il nous propose. Lemi Ponifasio explore ici un monde où tout semble…

Read More >>

Antigone à la Comédie Française : un frisson

06/02/2014

Un frisson est un tremblement involontaire, plus ou moins généralisé des muscles. C est la sensation qui guidera ce soir mon approche de la magnifique Antigone de Marc Paquien à la Comédie Française. Je frissonne tout d abord dès mon entrée dans ce lieu chargé d’Histoire. Cette institution culturelle ne peut laisser un amoureux de théâtre indifférent. La maison de Molière nous séduit sans cesse par sa beauté, son passé…

Read More >>