Cézanne et moi : de la difficulté d’enfanter un regard moderne

09/10/2018

Pris séparément, Cézanne et Zola sont déjà imposants. Étudier leur relationnel tient donc forcément du titanesque … c’est oublier pourtant que cette amitié fut profondément humaine jusque dans son lent délitement … et cela, Danièle Thompson l’a très bien cerné en tournant Cézanne et moi. Le film raconte donc cette histoire d’amour, car c’est d’amour qu’il s’agit, entre deux vrais camarades qui s’adorent et se détestent comme des jumeaux intellectuels,…

Read More >>

A l’avant-garde : @Ma rue par Achbé

04/09/2018

Et une avant garde qui n’hésite pas à envahir les rues pour crier son amour de la vie à la face du monde entier. Car la femme et la maman qui se cache derrière ce patronyme n’a guère l’intention de se taire : « Écrire ses pensées. Bousculer. S’amuser. Partager Montmartre. Et être lue du ciel ». Le programme est clair, non ? Tout commence au printemps 2017 avec les premières fleurs dans les…

Read More >>

Le Bûcher de György Dragomán ou les fantômes de la Roumanie post-Ceausescu

02/09/2018

Aux premiers abords Le Bûcher, troisième roman de l’auteur hongrois György Dragomán ressemble étonnamment au Roi blanc, son précédent ouvrage publié dans la collection « Du monde entier » chez Gallimard. Tous deux sont des récits d’apprentissage écrits à hauteur d’enfance, à la première personne. Une enfance roumaine où plane l’ombre de Ceausescu. Puis apparaissent les singularités : au Roi blanc construit comme une succession de nouvelles, kaléidoscope d’une vie sous dictature, Le…

Read More >>

Mon autre famille : quand Armistead Maupin chronique sa vie

17/07/2018

Depuis la parution en 1978 du premier tome des Chroniques de San Francisco, portrait queer et attachant de la ville et de ses habitants étendu sur plusieurs décennies, Armistead Maupin, romancier militant, est un auteur incontournable des États-Unis. Délaissant, une fois n’est pas coutume, son roman-feuilleton, il livre avec Mon autre famille un portrait intime en plus d’une exploration d’un demi-siècle d’histoire américaine. Il y a le style Maupin, incontestablement….

Read More >>

Paraphilia : il était une fois des pédophiles et des enfants morts …

26/06/2018

Rien que ce titre, vous avez déjà ouvert l’article … allez, ne dites pas non ! C’est la force de certains termes, de certaines tournures que d’attirer l’œil, de déclencher l’imaginaire, d’appuyer bien fort sur le bouton émotionnel. A ce petit jeu, Paraphilia (Sugar and spice dans la langue de Shakespeare, vive le cynisme) ne fera pas de dupe, même si beaucoup risquent fort de demeurer sur le carreau une fois…

Read More >>

Tout va bien puisque nous sommes en vie : le journaliste, la banquière et son cancer allaient d’un pas égal vers le gouffre de la vie …

22/06/2018

Mais y tombèrent-ils ? C’est la question en suspens dans ce livre particulièrement éprouvant, rédigé par un Denis Robert proprement galvanisé par son sujet. Si sa carrière d’investigateur explose avec Pendant les « affaires », les affaires continuent publié en 1996, il faut savoir que le monsieur avait déjà tâté du roman avec Chair Mathilde en 1991. C’est donc presque naturellement qu’il fusionne son cheval de bataille avec sa plume d’auteur pour produire…

Read More >>

Charles Péguy, le visionnaire : un seul en scène vibrant !

20/06/2018

Il fallait avoir de l’audace pour s’attaquer à Charles Péguy, écrivain souvent mal compris, mal aimé qui a aujourd’hui presque disparu des manuels scolaires. Mais Bertrand Constant, magnifique dans Charles Péguy, le visionnaire, ce seul en scène de Samuel Bartholin programmé par le théâtre de la Contrescarpe, semble aimer les défis et l’adrénaline. Le parcours d’un humaniste Patriote, socialiste et fervent défenseur de Dreyfus, mais aussi républicain, admirateur de Jeanne…

Read More >>

Les Mains du miracle : le masseur et le massacreur

07/05/2018

L’histoire est peu connue et c’est bien dommage, car elle en dit long sur les contradictions de l’âme humaine. Pendant des années Félix Kersten fut le kinésithérapeute attitré de Himmler. Ce dernier souffrait de maux de ventre épouvantables, que seul ce masseur pouvait calmer. Conscient de ce pouvoir exceptionnel, Kersten en profita pour manipuler le tout puissant chef de la SS, au propre et au figuré, l’amenant à gracier des…

Read More >>

La Mafia à Hollywood : James Ellroy avait raison !

30/04/2018

Et pas qu’un peu, mon neveu ! Le romancier y a consacré son œuvre, aucun de ses bouquins n’y échappe, depuis Le Dahlia noir jusqu’à American Tabloïd : à chaque page, le lecteur bute contre un gangster, une extorsion, un règlement de compte. Une fiction ? Une réalité surmultipliée par la plume alerte de ce génie du polar ? Ou une triste vérité, une facette essentielle du business du cinéma ? Si vous aviez un…

Read More >>

Beautiful people : regard sur les titans de la mode

17/04/2018

Haute couture, prêt à porter, création : l’industrie de la mode telle que nous la connaissons aujourd’hui prend son essor dans les 70’s. Au centre de cette véritable tempête, deux figures tutélaires, rivales, complémentaires pourtant, complices un temps trop court : Yves Saint-Laurent et Karl Lagerfeld s’opposent férocement dans leur déclinaison du vêtement de luxe mais font route en parallèle pour révolutionner un secteur économique désuet et sclérosé, pour poser les fondations…

Read More >>

Eva Ionesco – Innocence : Alice au pays des tourments

27/03/2018

Décidément, un seul être vous manque et tout est dépeuplé. En ce qui concerne Eva Ionesco, c’est son père qui fait cruellement défaut, laissant la petite fille qu’elle fut seule aux prises avec son ogresse de mère, qui va l’instrumentaliser, la photographiant nue, lui volant son enfance. Déjà avec le film My Little Princess, l’actrice et réalisatrice avait commencé à régler ses comptes avec sa génitrice, déroulant le récit de…

Read More >>

Mon Autopsie : Jean-Louis Fournier intus et in cute

11/03/2018

Rousseau l’avait stipulé aux débuts de ses Confessions : il allait tout déballer de sa vie, citant au passage le poète latin Perse pour expliciter la profondeur de son introspection « intus et in cute ». A l’intérieur et sous la peau … Jean-Louis Fournier va plus loin, qui s’imagine sur une table de dissection pour retracer les passages marquants de sa vie, s’offrant au passage le luxe d’une histoire d’amour avec sa…

Read More >>

Le Piéton de Rome ou Le Radeau de la Gorgone : Dominique Fernandez amoureux de l’Italie

13/02/2018

Nous l’avons croisé plusieurs fois dans nos rubriques, toujours dans un contexte artistique lié au Baroque, son domaine d’expertise. A croire que Dominique Fernandez a vécu une de ses vies antérieures au XVIIeme siècle, sous les stucs flamboyants et les tableaux maniéristes des créateurs d’alors, toutes catégories confondues, tant il en saisit les impératifs, l’esthétique, la logique, la grandeur. Sa passion pour cette période n’a d’égal que celle qu’il éprouve…

Read More >>

Exposition Roman-Photo au MUCEM : hommage à un succès de la pop culture

09/02/2018

Idiot, stupide, gnangnan, littérature pour minettes, … depuis son apparition en Italie au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, le roman-photo en prend pour son grade, déclassé au rang de sous-genre. C’est pourtant un véritable succès éditorial qui va s’imposer à des millions de lecteurs, de par le monde méditerranéen. C’est pourquoi le MUCEM lui consacre une exposition pertinente à bien des titres. Société de consommation, mutation des arts, évolution…

Read More >>

Histoire personnelle de la littérature française : mon prof de français ? Jean d’Ormesson !

08/01/2018

Alors que 2018 débute sur une rentrée chargée, les lycéens reprennent le chemin de leur classe avec en ligne de mire un baccalauréat en pleine mutation, notamment la fameuse épreuve de français où ils vont devoir se prendre le chou avec dissertation, commentaire composé et oral ! Un pur bonheur qu’ils ne pourront aborder sans un minimum de culture en terme d’histoire littéraire. Et là c’est le drame : où puiser un…

Read More >>