Nuits de Fourvière : Sade, Huppert, … les malheurs de la vertu ou les prospérités du vice

17/07/2017

Souvent décrié, trop peu estimé … on connaît si mal le marquis de Sade. Libertin certes, mais aussi écrivain et philosophe, il passa plus de 27 ans en prison, écrivant avec raison : « les entractes de ma vie ont été trop longs ». Toujours censuré, il ne sera réhabilité qu’au XXeme siècle par Jacques Pauvert, ses œuvres qui relèvent autant de l’essai que du roman sulfureux, intégreront la fameuse collection de la…

Read More >>