A l’avant garde : Nathalie Shau

09/10/2018

Il n’y a pas à dire, le pedigree de l’artiste lituanienne en impose : Lydia Courteille, Sony BMG, Metropolis records, Actes Sud, Bloomsbury Publishing, Le Livre de Poche … visiblement sources de artworks multiples, les talents d’illustratrice de Nathalie Shau sont également prisés en galerie, où elle expose avec une régularité de métronome. C’est que son univers de moderne Circé a tout pour inquiéter … et séduire. On y croise de…

Read More >>

A l’avant garde : Frédérique Longrée

07/09/2018

Détectée dans le sillage d’Otto Ganz, Frédérique Longrée elle aussi est une artiste du regard. Un regard vague, noir, perdu, qu’elle restitue d’un portrait à l’autre, mode operandi chargé de sensations et d’angoisses. Se saisissant de vieilles photos d’enfants, de jeunes filles, de femmes, l’artiste en sclérose les visages, les marbrant comme ceux des morts tout justes trépassés, les ranimant d’un regard de spectre ou de démon, selon qu’ils évoquent…

Read More >>

Faust – Gounod : adaptation gothico-expressionnisme et terreurs du dark …

21/01/2018

Lorsqu’il fait jouer son Faust en 1859, Gounod réalise enfin un vieux rêve. Cela fait vingt ans que l’idée lui trotte dans la tête d’adapter la pièce de Goethe pour l’opéra. Et sa version en effet reste fidèle à l’œuvre initiale, par sa démesure, la précision de ses mélodies, la texture de ses sonorités et le respect du thème initial. En quatre actes, il raconte la tragique histoire d’amour de…

Read More >>

A l’avant garde : Monsieur Ighorium

23/10/2016

En voici un que Magritte n’aurait pas renié. Ni Tim Burton. Encore moins Rick Baker. Spécialiste des croisements improbables et réussis, Monsieur Ighorium, poète imaginaire, flirte avec l’horrifique joyeux et le surréalisme coquin pour créer des hybrides de pin ups gothiques dignes du lowbrow art. Corsetées et souriantes, ces dames voient leurs bustes généreux associés avec des corps d’oiseaux, des queues d’écureuil, des pattes d’araignées, des plumes de flamand rose,…

Read More >>

A l’avant garde : Marie Meier

04/07/2016

En parcourant son CV, j’ai lu « Monstreuse d’images ». Lapsus … et comme tous les lapsus, une vérité. Car les œuvres de Marie Meier savent mettre en exergue les monstres qui sommeillent en nous. Pour mieux les dompter, les sublimer et s’en moquer. Des grotesques modernes ? De l’art singulier ? Au début il s’agissait selon ses dires de domestiquer les peurs, de cerner je cite « une mythologie personnelle cathartique axée…

Read More >>

Exposition / L’Ange du bizarre : Orsay hanté par les spectres du romantisme noir

15/03/2013

Avez-vous lu « Le Portrait ovale » d’Edgard Allan Poe ? Le père de la littérature fantastique américaine y raconte comment un peintre follement épris de sa jeune épouse va la représenter, pour réaliser l’œuvre de sa vie, par amour. Arrivé au terme d’une interminable séance, il regardera le portrait s’écriant : « C’est la vie même ! » puis tournera enfin son regard vers la femme chérie. Morte, flétrie dans son fauteuil, décomposée, cannibalisée par sa…

Read More >>