A l’avant garde : Orphné Achéron, la passeuse d’âmes …

09/03/2020

Assumer pareil pseudonyme n’est pas sans conséquence … Orphné Achéron … nymphe de l’obscur … épouse du fleuve Achéron qui charriait les âmes perdues dans un long cri de désespoir … échappée des Enfers pour s’incarner en une illustratrice médiumnique, qui trace ses songes à l’encre noire enluminée de dorures. Femmes diaphanes statufiées dans l’armure des guerrières solaires égarées dans les limbes, prêtresses évanescentes parées du linceul noir des Parques,…

Read More >>