Reflet d’artiste / Georgette Lemaire : lettre à une protopunk qui s’ignore ?

21/12/2014

Chère Georgette, me pardonneras-tu jamais d’avoir tant tardé à l’écrire, cette chronique de notre rencontre ? C’était fin avril 2014 ; huit mois pour relater cet entretien … ça craint vraiment, non ? Nulle feignasserie, mais au sortir de cette heure et demi d’échange à bâtons rompus (bâtons de la taille de baobabs, précisons-le), un grand enthousiasme, suivi d’un vide rédactionnel terrible : comment retranscrire ces impressions, ce parcours, ce mental sans tomber dans…

Read More >>