A l’avant garde : Justin Alexander Bartels – Impression

05/02/2019

Y a-t-il besoin de passer par la case shibari pour marquer son corps ? Il suffit d’observer les clichés du photographe américain Justin Alexander Bartels pour comprendre que non. La série « Impression » consacre le marquage subi au quotidien par le corps des femmes : soutien-gorge, corset, couture du jean ou du slip, laçage des chaussures … décidément le vêtement est contrainte, son architecture imprime la peau, la fustige … Il faut souffrir…

Read More >>

A l’avant garde : Norihiro Sekitani

18/06/2018

Âmes sensible s’abstenir : l’avant garde d’aujourd’hui est résolument gore, flesh and bones avec des nuances rose kawaï, blue lagoon et résolument grotesques. Eh oui, c’est possible, du moins dans l’imaginaire particulièrement exalté de Norihiro Sekitani, artiste collagiste japonais passionné par l’organisme au point d’en avoir fait l’élément central de ses tableaux. Un fantasme de cannibalisme ? Plus prosaïquement une fascination évidente pour le chromatisme viscéral que ce créatif pour le moins…

Read More >>

We’re pretty fuckin’far from okay – Lisbeth Gruwez : danser la peur

05/02/2018

Après le solo It’s going to get worse and worse and worse, my friend (2012), la pièce collective AH/HA (2014), le duo We’re pretty fuckin’far from okay (2016),de Lisbeth Gruwez, de passage au Théâtre de la Bastille, vient clore le triptyque sur le corps extatique. La chorégraphe flamande questionne ici la peur. Au plateau, deux interprètes Lisbeth Gruwez et Wannes Labath, traversent ce sentiment, cette émotion à la puissante capacité…

Read More >>

Quintette – Jann Gallois : demain, l’union …

15/01/2018

Pour sa cinquième création, la compagnie Burn Out dirigée par Jann Gallois, réunit cinq interprètes. Chacune des précédentes pièces de la chorégraphe était l’occasion de construire le travail et son écriture chorégraphique à partir d’une contrainte. Quintette s’appuie elle, sur la possibilité de s’unir et de se désunir. Les danseurs usent ainsi pendant près d’une heure, de nombreuses matières physiques pour trouver le lien, le distordre, le rompre, le construire….

Read More >>

Optraken – Galactik Ensemble : poétique de la chute et de l’inconfort

24/11/2017

Optraken, nous dit la feuille de salle, c’est : « En ski, mouvement rapide de repli des jambes sous le corps permettant un saut contrôlé pour éviter un décollage intempestif au passage d’une bosse ou d’une rupture de pente. » Optraken c’est aussi le nom choisi par le Galactik Ensemble pour leur spectacle joué actuellement au théâtre le Monfort et prochainement partout en France. Le Galactik Ensemble réunit cinq circassiens : Mathieu Bleton, Mosi Espinoza,…

Read More >>

On ne naît pas grosse : l’obésité comme une malédiction

22/10/2017

Le livre fait grand bruit actuellement, jusqu’aux USA où les chroniques se multiplient. A raison. Car On ne naît pas grosse s’applique à jeter un parpaing résolument nécessaire dans la mare peu ragoutante d’une discrimination sociale intolérable doublée d’une hypocrisie médicale d’envergure. Aux sources de ce petit ouvrage coup de poing, Gabrielle Deydier et ses 153 kilos. Concernée par les problématiques physiologiques de l’obésité (et ils sont multitude, vous le…

Read More >>

Le Corps en Mouvement – Danse au musée : autopsie d’une mission artistique à la Petite Galerie du Louvre

26/05/2017

Tandis que les manifestations comme Mouvement (capturé) se multiplient pour interroger le lien entre danse et art, La Petite Galerie du Louvre propose de revenir à l’essence même de cette quête avec l’exposition Le Corps en Mouvement. Comment au travers du temps les artistes ont-ils appréhendé le geste, l’ont-ils restituer ? Quelles problématiques ont-ils dû affronter pour y parvenir ? Avec quel succès ? En convoquant quelques 70 productions artistiques qui ont jalonné…

Read More >>

We almost forgot – Qudus Onikeku : « Comment ça va avec la douleur ? »

09/04/2017

Dans le cadre de la 19ème Biennale de danse du Val de Marne, Qudus Onikeku, jeune chorégraphe nigérian diplômé des Arts du Cirque, présentait pour la première fois en France, sa dernière création We almost Forgot, qu’on pourrait résumer en ces termes, empruntés au film du même nom de Raymond Depardon : « Comment ça va avec la douleur ? » . Au lointain un mur tapissé de vieilles toiles de jute. Le…

Read More >>

A l’avant garde : Riika Hyvönen – Roller Derby Kisses

05/04/2017

Contrairement aux apparences qui sont toujours trompeuses, ce sont pas des photos coquines que vous voyez là. Dépassez le cadre du fessier fièrement exhibé pour vous concentrer sur les bleus que ces dames mettent en avant. C’est ici l’objet de leur fierté, voire même un signe d’émancipation, de puissance, de courage que capte avec talent, humour et un brin de provoc l’artiste finlandaise Riika Hyvonëne. Étonnant ? Et pour cause…

Read More >>

Lorrina Barrientos de la Biennale de danse du Val de Marne à la plume : … et le corps dans tout ça ?

02/03/2017

Lorrina Barrientos, qui, entre autres faits d’arme, anima longtemps, au côté de Michel Caserta, la Biennale de danse du Val de Marne et qui permit que fussent publiés quantité de textes de chorégraphes, de chercheurs et de critiques de danse contemporaine dans la revue Adage, vient d’écrire à son tour un essai portant sur l’émergence du corps dans les arts – et dans le souffle de l’histoire… Cet ouvrage devrait…

Read More >>

Trouvaille : I apologize

02/11/2016

Ses fans vont me défoncer : placer la team de J.L. Verna dans la rubrique des étoiles émergentes, c’est à la limite du péché, pour ne pas dire un sacrilège. Mea culpa ! Mais que voulez-vous ? Il aura fallu la chronique enamourée de notre Dauphine pour que je mette le pif dans le répertoire du Monsieur et de son combo electro dark. Et avouons-le, si I apologize s’active sous…

Read More >>

Rétrospective Jean-Luc Verna : fée insolante , grandiose salope, magnifique paramour

02/11/2016

Verna, es-tu là ? Dans le miroir je te cherche. Faune aux grâces de danseuse étoile, fée à la carrure de déménageur, divin tatoué aux dents d’acier, monstre de foire, mater dolorosa … tant de masques alternent avec quiétude sur ton visage souriant d’homme tranquille. En paix avec toi-même, voici 25 ans que tu dessines les corps, le tien, que tu façonnes avec tant de soins, celui des autres que…

Read More >>

LA NUIT TRANSFIGURÉE – Anna Teresa De Keersmaeker : de l’autre en soi

04/07/2016

Anna Teresa De Keersmaeker reprend La Nuit transfigurée au Théâtre de l a Ville, une « réponse » chorégraphique à Verklärte Nacht d’Arnold Schoenberg. La chorégraphe flamande réécrit ici une pièce qu’elle avait créée en 1995, en resserrant l’action autour d’un seul couple et d’un troisième homme qui apparaît au début de la pièce. Pour ce qui est de la composition musicale, elle choisit de prendre cette fois la version pour orchestre…

Read More >>

June Events 2016 – NEXT COUPLE, Chloé Hernandez et Orin Camus : douce apesanteur

15/06/2016

Pour sa dixième édition le festival June Events initié par Carolyn Carlson, a ouvert ses portes. La première soirée le 3 juin dernier fut un beau moment de danse aux multiples couleurs. Premier instant de plaisir avec Next couple de Chloé Hernandez et Orin Camus. Les fondateurs de la compagnie YMA, basée à Mézin dans le Lot et Garonne, nous proposent avec ce spectacle un voyage au cœur du couple…

Read More >>

June Events 2016 – 55, Radouan Mriziga : architecturalement votre

15/06/2016

Pour sa dixième édition le festival June Events initié par Carolyn Carlson, a ouvert ses portes. La première soirée le 3 juin dernier fut un beau moment de danse aux multiples couleurs. Après Next couple, changement radical d’univers avec la performance 55. Radouan Mriziga, le danseur et chorégraphe auteur de la pièce, s’est formé au Maroc son pays d’origine, en Tunisie mais aussi en France et en Belgique, où il…

Read More >>