Trouvaille spécial Atypeek Music : DEAD Hippies

10/10/2019

De nouveau nous collons le pif dans les tiroirs d’Atypeek Music … pour en exhumer un combo tout ce qu’il y a de plus vivant, actif et créatif : DEAD Hippies n’a de mort et de hippie que le nom, la preuve. Alors qu’il accouche tout juste de son second album Résister, le combo fondé par Arnaud Fournier, en parallèle membre de Hint, Atonalist et la Phaze, prouve que la fusion…

Read More >>

Trouvaille Atypeek Music : Davy Jones Locker

28/03/2019

Techniquement l’expression, anglo-saxone mais on s’en doutait un peu, désigne les abysses océanes où reposent les sombres héros de l’amer. Pas un hasard donc si à l’orée des années 90, des kids de Thionville adoptent ce patronyme pour baptiser ce qui deviendra l’un des premiers combos grunge de France, oui Madame ! Car il faut dire que le thème du naufrage leur colle à la peau comme une seconde nature, particulièrement…

Read More >>

Trouvaille Musique : Infecticide

11/10/2018

Et nous trouvons donc ces joyeux lurons amateurs de scrabble subversif et jeus de mots douteux dans les tiroirs d’Atypeek Music qui confirme ainsi ce talent si particulier à détecter les dingues et à encourager leurs déviances. Est-ce bien raisonnable ? https://youtu.be/jrd2-s2cRVo Donc un trio adepte d’une techno à tranchoir alourdie de synthés corrosifs et de boite à rythme en mode lobotomie, le tout enrobé serré dans des sacs poubelles et…

Read More >>

Trouvaille Musique : Coeur

25/05/2018

Prenez Schlaasss, donnez un bon coup de hache dedans ; d’un côté Daddy Schwartz ira s’égailler avec l’envoûtant duo Lèche-moi, Charlie Dirty Duran quant à elle se transformera en blanche colombe faussement pure pour aller cracher sur les beaux gosses débiles qu’on nous sert comme modèle sentimental à longueur de conte de fées. C’est le propos de Cœur, action solo mais néanmoins musclée, où Charlie la belle taille en pointe la…

Read More >>

Album : June Bug – A Thousand days – Atypeek Music – 2018

25/03/2018

Étienne Daho ne s’en est jamais caché, s’il a adopté l’étiquette pop, c’est pour la marge d’action stylistique qu’elle lui offrait. Pour le coup, le duo de June Bug pourrait revendiquer ces propos. Et leur premier album A Thousand days prouve leur virtuosité en la matière, ainsi qu’un sens certain et désiré de l’hybridation des genres. Remarque, un observateur attentif de l’évolution du groupe aurait pu s’en douter. Sarah June…

Read More >>

Atypeek Music : l’effet mousquetaires quoi !

17/12/2017

1988 – Création au comptoir sous le nom de Go Get Organized 1989 – Première référence, la compilation La chair Humaine ne vaut pas Cher, avec Les Sheriff, Thompson Rollets, Witches Valley et Washington Dead Cats…  premier succès. 1991 – En deal avec Sub Pop, on rate de peu un petit groupe de Seattle au nom mystique : Nirvana, même pas mal, on signe en licence les chevelus “Monster Magnet”, deuxième succès. 1996 –…

Read More >>

Trouvaille Musique : Lèche-moi

10/11/2017

Y a des mecs qui sont vraiment cachotiers ! Bah alors Gérard Schlaasss ? Tu nous avais pas dit que tu donnais dans le side project ? Et quel projet, mes aïeux : le très sépulcral Lèche-moi, dont le patronyme sonne faussement pornographique, pour se concentrer sur la moiteur d’un blues eletro dark, orfèvre et exigeant, pénétré, viscéral. Byebye les facéties Schlaasssiennes, exit kikis, dauphins et volvos, Lèche-moi se tourne vers la base, guitare…

Read More >>

Schlaasss en interview : casseurs de code !

27/07/2017

Bénissez-moi mon père, parce que j’ai péché … profondément … carrément … sous le prétexte fallacieux que j’étais débordée de taff, que je voulais terminer notre année de publication sur un coup d’éclat, j’ai procrastiné comme une galeuse quoi … j’ai planté la tente rédactionnelle devant la restitution de l’interview de Schlaasss, trouvant tous les prétextes possibles pour retarder l’échéance. A deux jours de partir en vacances je peux plus…

Read More >>

Album : Schlaasss – Casa Plaisance – Atypeek Music – 2017

08/05/2017

Pour ceux qui ignoreraient tout du phénomène Schlaasss, je suggère d’écouter religieusement le très rapide mais non moins édifiant « Interlude Tapin » extrait du premier album éponyme daté de 2015. Bon maintenant que les présentations sont faites et que vous avez découvert avec ravissement l’univers stylistique dans lequel évolue ce charmant duo, vous êtes à même d’appréhender le reste des morceaux puis d’enquiller sur Casa Plaisance. Ce deuxième opus perpétue la…

Read More >>