A l’avant garde : Moolinex

12/02/2018

Alors d’après notre agenda, Moolinex vient de dropper ses valises chez Arts Factory ! L’occasion de saisir l’ampleur des dégâts occasionnés sur la planète Dessinator par ce dingo touche à tout depuis qu’il officie dans le monde alternatif, qui pioche dans la BD, les fanzines, le rock, le tatouage et la broderie pour façonner un univers explosif de couleurs, de formes et d’insultes, baptisé du doux nom de « art pute ». Royal…

Read More >>

A l’avant garde : Daniel Spoerri et ses tableaux-pièges

05/02/2018

Ce sont probablement les œuvres les plus étonnantes de cet artiste suisse né en Roumanie, et dont certaines créations trônent à la Fondation du doute, comme d’authentiques émanations de l’esprit Fluxus. Des tableaux qui figent des repas, vaisselle, plats, restes sagement fixés sur la toile à la verticale dans le désordre d’une fin de déjeuner. Partant du principe que chaque objet porte sa part de magie, l’artiste collecte des accessoires…

Read More >>

A l’avant garde : Le Diamantaire

22/01/2018

Caen, début des années 2000 : un jeune gars découvre les œuvres de Obey et bascule dans le street art frénétiquement, au point de se voir interdit de graffiti. Qu’à cela ne tienne, il reste le pochoir. Et la sculpture. Amoureux de la lumière, des reflets et de l’éclat, le jeune homme va jeter son dévolu sur le miroir comme matériau de prédilection. Il va progressivement en sertir les murs des…

Read More >>

A l’avant garde : Léa Schroeder

15/01/2018

Cette semaine c’est une jeune graphiste designer qui s’impose dans la rubrique A l’avant garde. Puisant dans ses études et dans son expérience du luxe et de la scénographie, Léa Schroeder fonde son studio de création à cheval sur Paris et le Luxembourg. Si elle s’exprime sur l’espace plane du papier, ce sont ses céramiques qui nous intéressent aujourd’hui. Très inspirée, la dame se saisit de ce support inattendu pour…

Read More >>

Exposition Antoni Clavé – Estampes : défense et illustrations

09/01/2018

N’était l’accent tonique qui, en Espagne, a certainement plus d’importance qu’en France – il n’est que d’entendre de ce côté-ci des Pyrénées les lyrics d’un Michel Berger, d’un Goldman, d’un Cabrel ou d’un Souchon & Voulzy pour s’en convaincre : systématiquement, ces « auteurs » placent les intonations à côté de la plaque, au petit bonheur la chance, ne visant qu’à sonner à l’anglo-saxonne, à la Stevie Wonder pour le premier, à la…

Read More >>

A l’avant garde : Margot Margot

08/01/2018

Première avant garde 2018 donc et qui sera art-brutiste et féminine puisque nous abordons aujourd’hui le dossier Margot Margot. La dame plonge tête baissée dans les méandres de ses dessins en 2014. depuis elle déroule des fresques symétriques impressionnantes où le rouge sert de fil directeur passionnel dans cet entrelacs de courbes barbares, travaillées comme des dentelles précieuses, des ciselures de boucliers, des vitraux de cathédrales gothiques, des tentures primitives….

Read More >>

A l’avant garde : Madeleine Froment

18/12/2017

Le nu : exercice esthétique des plus délicats, qui doit magnifier le corps sans le dénaturer. Faut-il le restituer dans sa réalité ? En gommer les imperfections ? En accentuer les singularités ? L’équilibre est délicat, fragile pour ne sombrer ni dans le grotesque ni dans l’idéal. A ce jeu, Madeleine Froment excelle pourtant, capable de transmettre d’un trait fin la préciosité d’une anatomie. Ses modèles se livrent à elle en confiance, cela se…

Read More >>

A l’avant garde : Sandrine Pincemaille

03/12/2017

Des méduses ? Des nervures de feuilles ? Des toiles d’araignée dans le soleil levant ? Partout où elle accroche ses synthétiques fils de la Vierge, Sandrine Pincemaille éveille la contemplation attentive, l’aspiration onirique, l’imaginaire avide d’élévation. Lissière de formation, l’artiste trouve son épanouissement dans le tissage du plastique et de la colle à chaud, dont elle sculpte ses tentures de fils translucides. On a alors l’impression de scruter des murs de glace…

Read More >>

Ce que le sida m’a fait : histoire d’un combat artistique … ou comment faire mourir la fatalité

01/12/2017

1er décembre 2017 : une nouvelle Journée Mondiale de la lutte contre le Sida au compteur. Tandis que chercheurs, scientifiques, associations et mouvements impliqués reviennent sur les progrès effectués, les problématiques qui restent à gérer, les combats à mener, le livre d’Elisabeth Lebovici prend un surcroît de sens, de nécessité, d’urgence. Car Ce que le sida m’a fait embrasse avec passion et minutie la manière dont cette peste moderne a impacté…

Read More >>

A l’avant garde : Simone Pheulpin – Un monde de plis

26/11/2017

Sculpteure textile : l’appellation n’est pas banale, tout comme les ouvrages de cette vosgienne de 76 ans. Il ne s’agit ici ni de crochet, ni tricot, ni de dentelle. Simone Pheulpin pourrait s’apparenter à une origamiste de l’étoffe, qui métamorphose la platitude des carrés de tissu en un relief immaculé et mystérieux. Sous ses doigts habiles, du coton brut, rêche qu’elle froisse avec minutie et détermination, dessinant progressivement des sinuosités pareilles…

Read More >>

A l’avant garde spécial Arles : Michael Wolf – Life in cities

15/10/2017

Rencontres photographiques d’Arles 2017 : grand désarroi. Du flamboyant festival découvert en 2010, visité plusieurs fois, toujours avec délice et ferveur, il ne reste qu’un parcours mirifique pour touristes en goguette. Pleurez mes yeux … Arles à trop vouloir s’ouvrir et plaire vient de se condamner à la torpeur de l’event culturel bon teint qui pour conquérir les foules ne doit plus les violenter. Chaque mètre carré d’indépendance perdu vient s’ajouter…

Read More >>

A l’avant garde : Satoshi Saïkusa

08/10/2017

Mementori mori de l’un, pensée bouddhiste de l’autre, voici les deux piliers qui consolident l’oeuvre de Satoshi Saïkusa, les deux tendances qui dictent son exploration artistique et philosophique, en parallèle de son travail de portraitiste et de photographe de mode. Ses séries « Impermanence » et « Dots photography » se font écho comme appropriations de genres esthétiques fondamentaux dans la lecture du monde et de l’humain, natures mortes, Vanités, pointillisme. Tout dit la…

Read More >>

A l’avant garde : Fabesko

02/10/2017

Si elle avait à figurer dans un roman de la comtesse de Ségur, Fabesko, sans conteste, personnaliserait la synthèse du Bon Petit Diable et de Sophie la malheureuse. Des sales mioches mal élevés par la bêtise crasse de parents bon chic bon genre, gamins irrévérencieux et pleins de vie dont la curiosité sans fin activent les pires catastrophes et les explorations les plus cocasses. C’est que Fabesko aime faire du…

Read More >>

A l’avant garde : Daisuke Ichiba

25/09/2017

Et de nouveau un japonais à l’honneur de notre avant-garde artistique hebdomadaire. Il faut dire que l’univers de Daisuke Ichiba a tout pour captiver et révulser, saisir et horrifier, séduire et oppresser. Un mouvement antagoniste, une ambiguïté esthétique et émotionnelle que chaque dessin alimente en puisant à des racines profondes. Ainsi Daisuke Ichiba fouille au plus profond des contes nippons, qui affectionnent le lugubre, le fantastique, vampires, fantômes et monstres….

Read More >>

A l’avant garde : Dima Drjuchin

11/09/2017

« La transversalité, y’a qu’ça de vrai ! » comme dirait notre chère Padmé Purple. Les artistes de la génération Y l’ont très bien compris, à l’heure du tout numérique, ils puissent à pleines brassées dans le tsunami culturel qui déborde de leur écran. Et cela donne parfois de bien étranges cocktails. Dixit Dima Drjuchin dont la misologie créative a de quoi retenir l’attention. Musicien avec Corrupt autopilot, ce monsieur créchant à Brooklyn…

Read More >>