Les Fausses Confidences : quand Didier Bezace décline Marivaux entre délicate sobriété et vivacité moderniste

Écrite en 1737, Les Fausses Confidences mit du temps à entrer au répertoire ; mais une fois introduite au Panthéon de la dramaturgie française, la comédie de Marivaux y occupa une place de choix. Il faut dire qu’en l’état, elle synthétise tous les paramètres qui font de leur auteur l’initiateur d’un genre nouveau, la comédie de mœurs, scrutatrice des âmes et gentiment moqueuse, observatrice d’une société en pleine mutation, dont certains…

22/06/2015
Read More >>