Reflet d’artiste / Metastaz : « Une musique en vie, en mouvement »

A la base, nous pensions que son nom venait du grec « je voyage ». Erreur ! Le musicien electro stéphanois s’est choisi un patronyme bien plus prestigieux, qui reflète avec justesse sa virtuosité. Il faut dire que sa musique surprend par sa variété, sa richesse, ses ruptures de rythme, ses tensions multiples. Un carnet de voyage avions nous expliqué dans la trouvaille que nous lui avions consacrée en amont des présélections Inouïs du Printemps de Bourges 2013 … auxquelles il ne se rendra pas pour raisons perso.

Un trait caractéristique de Thomas Simoes qui, s’il ne fuit pas les honneurs, n’en est nullement esclave. Son inspiration, il la trouve aux quatre coins du monde, à la rencontre d’un public curieux, brisant les barrières culturelles par ses mélodies d’enchanteur. Alors qu’il vient de boucler ses bagages pour l’Europe de l’Est, première étape d’une  nouvelle tournée qui devrait conduire ce bourlingueur en Asie puis en Amérique du Sud en première partie de Chinese Man, nous avons voulu en savoir plus sur le compositeur du très heureux Encounters et autres magies électroniques.

Une interview s’imposait, skype conférencée comme il se doit pour abolir l’espace temps, où nous avons devisé notamment des influences, du parcours, des formules utilisées par Metastaz l’alchimiste pour composer.

 

Metastaz : entretien avec un alchimiste electro by Delfromtheartchemists on Mixcloud

Merci à Thomas alias Metastaz.

 

Et plus si affinités

https://www.facebook.com/metastazmusic