Pavillon de l’Arsenal : Paris sous toutes ses coutures

Amateurs d’urbanisme, amoureux de Paris ou simples curieux culturels, le Pavillon de l’Arsenal vous tend les bras. Sous la majestueuse verrière construite par Clément en 1879 sur les décombres d’une ancienne fabrique de poudre pour abriter les collections de tableaux d’un riche marchand épris de peinture, se trouve désormais le Centre d’information, de documentation et d’exposition d’Urbanisme et d’Architecture de Paris et de la métropole parisienne. Tout un programme qui vise à évoquer par le menu les métamorphoses de notre chère capitale.

Tout commence au rez de chaussée dont les parois évoquent décennies après décennies les transformations d’un Paris grossissant qui avale les villages avoisinants, renverse les murailles, remparts et barrières du temps jadis pour petit à petit phagocyter l’espace et les communes limitrophes. Métro, transports en commun, voiture, tandis que les avancées technologiques modifient notre rapport à l’espace, la cité s’accroit, se modifie.

Le paysage aussi, tandis que l’architecture brutaliste se régale de béton et de formes abruptes, envahissant les pourtours de la ville haussmanniennes durant les 60’s. Chaque cliché, chaque vidéo, chaque carte anime l’exposition d’un regard neuf et étonné lancé sur un univers qu’on ne voit plus à force de le côtoyer quotidiennement. Quel dommage car les merveilles y abondent et les panneaux qui s’enchaînent se chargent de nous le rappeler.

Et d’évoquer l’avenir, ces projets tournés vers le futur qui revégétalisent la cité, par l’approche visionnaire de jeunes architectes pleins d’imagination. C’est que l’endroit est dédié à ce métier, à son action, à sa portée sociétale. Exemple parfait, l’exposition du premier étage consacrée au Paris haussmannien, depuis le tracé des avenues, la recomposition du tissu urbain jusqu’à la logique des immeubles, les moindres détails des rampes d’escalier, les décoration des fenêtres, des gouttières.

Certains auront probablement la sensation de se perdre dans cette foultitude de spécificités théoriques et techniques ; pourtant elles traduisent la complexité de l’enjeu urbaniste, cette obligation constante de repenser la configuration d’une agglomération pour qu’elle devienne métropole, grandisse sans s’engorger, sans écraser ses occupants, en leur proposant de nouveaux espaces de vie, d’échanges, de travail et de loisirs adaptés aux progrès et aux attentes.

Cela pose question, que les conférences et les débats régulièrement programmés s’efforcent d’aborder et d’éclaircir dans une démarche à la fois informative et pédagogique, renforcée par Arsenal TV, chaine dédiée aux interviews et aux documentaires spécialisés. L’ensemble s’harmonise pour communiquer autour du projet du Grand Paris, ancrant ses racines dans un passé déjà très riche, pour tracer ensuite la voie d’un avenir chargé de perspectives.

Consultez l’album photo ici.

Et plus si affinités

http://www.pavillon-arsenal.com/