Métamorphoses à la Briqueterie : Wandertag

wandertag-1-2

En invitant le fanzine itinérant Wandertag sur le projet Métamorphoses, La Briqueterie a nourri à la fois la dimension européenne de cette mission et sa transversalité : « Relancer le passé sur les voies du présent ». C’est justement l’objectif de ce magazine itinérant, qui de ville en ville, traverse l’Europe et s’installe ici et là le temps de collecter les expériences, les récits, les mémoires et les ressentis de quartiers défavorisés pour ensuite produire un journal réceptacle de ce vécu collectif et de l’esprit commun qu’il véhicule. En ligne de mire, le tissu urbain tel qu’il rassemble et sépare les individus.

panneaux

C’est aux Brigittines que l’équipe de Wandertag a posé ses bagages quinze jours durant, pour sillonner Bruxelles et plus spécifiquement le quartier de Marolles. Une rédaction en open space, un collage mural présentant les trouvailles photographiées ou dessinées glanées lors des bourlingues informatives du groupe, le magazine se construit au fur et à mesure des rencontres et des contributions artistiques et scientifiques.

29_wandertag_team
Léo Favier, Gilles Pourtier and Schroeter und Berger in Provence, summer 2011

Car c’est la force de cette publication hors normes de convoquer le simple citoyen et le spécialiste, le quidam et l’artiste dans un effet de synthèse d’une mémoire collective. Synthèse qui se poursuit avec l’impression et la distribution du support « dans le quartier, la ville et le monde ». Ce cosmopolitisme est ici à l’œuvre, alors que Wandertag vient témoigner de ses aventures belges au cœur du centre chorégraphie du Val de Marne, où une nouvelle publication prend corps, ajoutant le media écrit à celui du corps dansant, pour respecter le crédo du fanzine : « Randonner – Etonner – Bricoler ».

 

Et plus si affinités

http://wandertag-archiv.com/index.php

http://www.alabriqueterie.com/index.php/fr/european-attitude/metamorphoses/wandertag

http://metamorphoses2014.wordpress.com/2014/06/03/wandertag-11/

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.