MaMA 2013 / Album : Weekend affair

Bon il est peut-être temps d’attaquer le report du MaMA 2013, et rien de mieux que de le faire en musique (c’est quand même la problématique de base du festival). Et de la musique, nous n’en avons pas manqué, croyez-moi. Car c’est un fait, dans ce lieu de rencontres professionnelles, chaque manager/attaché de presse/ chargé de prod se ballade avec dans son baluchon un stock conséquent de CD en guise de carte de visite pour les artistes qu’il représente. Du coup la rubrique «Album » de cette semaine va être directement alimentée par cette pêche, avec au finish et après écoute/tri, les 2 EP de Weekend Affair.

The last time you haf fun (qui sort le 11 novembre) + Sweet face (publié en janvier 2013), soit l’équivalent en deux chapitres d’un LP bien léché pour le duo lillois édité chez PIL records, et qui sous la production de Rubin Steiner distille ici une electro pop dynamique et éminemment séductrice, structurée au cordeau et d’une élégance de dandy. Synthés éclatants dans les notes ascendantes, esprit new wave dans la superposition des lignes harmoniques, les morceaux sont relevés d’accélérations par pointe comme dans « You love me ». Par moment un détachement, une nonchalance dans la voix volontairement monocorde de Louis Aguilar le chanteur, une nette tendance rock dans le jeu de Cyril Debarge aux claviers, on évoque de tempo en tempo un petit côté Nasser, la hargne guerrière en moins, le dandysme britannique en plus.

Et les connaisseurs auront tilté sur le deuxième nom du combo : Weekend Affair est un side project construit dans le sillage de WAET, avec cette même approche de la construction musicale, ouvragée, ciselée en osmose avec la voix et la personnalité du chanteur, le tout bondissant de track en track comme une arythmie cardiaque amoureuse. Retenons  de l’ensemble les pépites « Your guard », « For my own », Clouds are far » « Just for a night » ou « Would you », le tout claque comme un coup de fouet cinglant et glamour, dessinant ainsi l’avenir du duo en traces brûlantes.

Un grand merci à Jérémy S. qui m’a apporté ce joli cadeau ;-).

 

Et plus si affinités

https://www.facebook.com/weekendaffair

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.