Les Sea Girls : Music-hall… folie douce et furieuse

Quatre filles sur la scène de La Nouvelle Eve fêtent la fin du monde en chanson, en magie ratée, en dérision, en folie. Les coupables de ce spectacle : Judith Rémy, Prunelle Rivière, Elise Roche et Delphine Simon. The ARTchemists déclarent ces demoiselles déjantées… pour le bien ou pour le rire.

Sinon, elles pourraient avoir tendance à nous refaire la tronche à la batte de base-ball à la sortie du spectacle…. Le Music-hall revit donc avec elles dans sa plus pure tradition, les plumes au vent. La tonte caniche est de sortie tout comme les autres costumes ajustés, gainant, ou les maquillages légèrement extravagants marquant tout de suite l’identité de ces quatre givrées demoiselles jouant, chantant, sur la scène d’un cabaret mythique des nuits de Pigalle.

Sensualité, délices, harmonies vocales bien senties, tour de magie au ralenti pour ne rien rater, concert (court) aux accents Rock’n’roll, et des plumes (presque) partout….Elles enchaînent les numéros… Elles ne lâchent pas le public, dans tous les sens du terme…. Mais il faut y aller pour le comprendre ou le vivre…

Poétiques et insensées

Ces nouvelles muses de la psychiatrie moderne accompagnées par leurs deux musiciens, pas franchement plus recommandables, donc fréquentables, posent sur scène des chansons à texte, toujours bien sentis, toujours délicats, avec des voix se mariant parfaitement. et avec l’innocence qui sied, bien évidemment, à ce type de spectacle… (bien que ce point reste à prouver).

Une partie des textes sont signés Jean-Max Rivière. Bon sang ne saurait mentir, un chien ne fait pas un chat, et autres expressions du même acabit… Prunella Rivière et ses comparses en subversion de cabaret le prouvent tout au long de la représentation. Jean-Max Rivière écrivait pour Bardot, pour Juliette Gréco, notamment « Un petit Oiseau, Un petit Poisson », que les Sea Girls reprennent en lui apportant un touche somme toute personnelle.

Un spectacle donc, où l’on ne va pas si on aime la morosité ambiante, où l’on va pour se marrer, vraiment…

A voir, revoir. Les Sea Girls jouent à La Nouvelle Eve jusqu’au 29 mars prochain avant d’entamer une tournée en France et dans le reste du monde pour en fêter la fin.

Et plus si affinités

Leur site : http://www.les-seagirls.com/

Leur page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Les-Sea-Girls/242857089093308

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.