L’armée du salut : une histoire d’homme

Un homme entre deux cultures, entre deux langues, entre deux mondes, entre deux âges : voici l’initiation d’Abdellah, depuis la fin de l’enfance jusqu’à l’entrée dans l’âge adulte.

FA L’ARMEE DU SALUT from Rezo Films on Vimeo.

Originaire de Casablanca, issu d’une famille nombreuse et modeste où il ne trouve pas sa place, perdu entre des parents qui se déchirent, une mère acariâtre et manipulatrice, un père faible, violent et hargneux, un frère aîné qu’il adule, Abdellah découvre son homosexualité entre des bras concupiscents. Ceux de voisins, de potes, de touristes … anonymes.

Une manière de combler le vide d’une existence sans horizon que la tradition et le poids des coutumes assombrissent encore plus. Seule porte de sortie en dehors de la prostitution et de l’hypocrisie, l’occidentalisation, l’acquisition du français, la lecture, le savoir, le départ vers l’Europe et ses opportunités.

Des opportunités trompeuses, qu’il faut payer le prix fort, celui de la séparation, de l’éloignement, du déracinement, de la honte et de la misère. L’Armée du salut où notre héros échoue aux portes de l’âge d’homme sonne comme une dernière étape initiatique, une dernière rupture avant de basculer dans un monde autre.

Une rupture définitive que le réalisateur Abdellah Taïa évoque avec pudeur, tact et dignité dans cette adaptation toute en retenue de son roman, comme une continuité en images de l’écrit, un carnet de photos, un album d’impressions, où les silences rehaussent la force des regards, les timidités et les sentiments mêlés.

La douceur tranquille et résignée du jeune héros, son progressif durcissement à mesure qu’il grandit et apprend, l’ellipse de 10 ans qui marque sa transformation physique et mentale, ses larmes d’adieu aux illusions de l’enfance quand il plonge dans le monde occidental, tout concorde à faire de ce film une réflexion sur la construction délicate et insaisissable de soi, comme socle d’abandons et de volontés.

 

Et plus si affinités

http://www.rezofilms.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.