Japan Expo 2013 : Mameshiba haricot canin kawai

Dans notre quête du kawai spirit, nous ne pouvions arpenter la Japan expo 2013 sans nous arrêter un instant sur le cas Mameshiba. Parce que là pour le coup, on nage dans le « mignon choupinou trognon » primal, et ce ne sont pas les puristes qui me contrediront.

 

Rien que l’étymologie du mot en dit long sur le sujet. « Mameshiba » croise astucieusement et pour notre plus grande surprise les termes  mame qui signifie haricot, mameshiba qui désigne la version jouet des chiens de l’espèce Shiba Inu, et mamechishiki qui veut dire une futilité. L’ensemble donne un mot valise qui ma foi correspond parfaitement au Mameshiba tel que l’a pensé son créateur le dessinateur coréen Kim Sukwon.

 

Exemple en images avec le premier épisode de ce qui devait devenir un succès :

 

 

Oui je vous avais prévenus, c’est très kawai. Personnellement j’adore, notamment le côté assez plaisantin de ces haricots parlants qui prennent un malin plaisir à se glisser dans l’assiette de gamins dégoutés par leurs répliques et leurs jeux de mots.

 

Lancée en 2008, la série de mini clips a fait un tabac, injectée dans les psots publicitaires. Pas étonnant, c’est simple, coloré, décalé et ça marche du tonnerre de Zeus, au vu du merchandising qui démultiplie les mameshiba sous forme de peluches, gadgets, tshirts, sacs, bref toute une farandole de produits dérivés qui font la joie des gamins et des adultes.

 

Cela va jusqu’à charmer l’icône fashion japonaise Kyary Pamyu Pamyu qui à intégrer le haricot canin dans ses vidéos. Consécration pour le kawai spirit !

 

 

 

 

Et plus si affinités

 

http://dogatch.jp/anime_kids/mameshiba/index.html

 

http://dogatch.jp/mameshibaworld/

 

http://www.youtube.com/user/mameshibavideos?feature=watch