FESTIVAL ROCK UM KNUEDLER : quand le Luxembourg inaugure les vacances en musique !

Et pas n’importe laquelle, puisque le line up de ce festival organisé intra muros dans la capitale du grand Duché est résolument rock à tendance métallique bien sonnant.

Je ne m’en étonne finalement pas après avoir visité les salles de l’expo Altars of Madness lors de mon premier passage chez nos voisins. Sauf qu’alors j’y allais pour assister à Food for your Senses. Un festival des champs, excentré en pleine campagne et très humide puisqu’arrosé par dix jours de pluie.

Exit le pataugeage boueux, pour ce deuxième voyage en terre luxembourgeoise musicale nous réintégrons l’espace urbain, le centre ville historique carrément, investi par trois scènes à ciel ouvert, ensoleillées et gratuites, sur lesquelles vont se suivre les groupes suivants :

LION STAGE(MAIN STAGE – PLACE GUILAUME II)

21:45BAP

20:45-21:15Lata Gouveia

20:00-20:30The Side

19:00-19:30Open Seas

17:00-17:30S.K.O.R.

18:00-18:30Say Yes Dog

16:00-16:30Irina

15:00-15:30Five Cent Cones

HORSE STAGE(PLACE GUILLAUME II)

19:30-20:00Porn Queen

18:30-19:00Project 54

17:30-18:00Diario

16:30-17:00Lost In Pain

15:30-16:00Toxkäpp

14:30-15:00Ill-Effect

CLAIREFONTAINE STAGE(PLACE CLAIREFONTAINE)

21:15-22:00Mutiny On The Bounty

20:00-20:45Benoît Martini Band

19:00-19:30Hal Flavin

18:00-18:30De Läb

17:00-17:30 Seed To Tree

16:00-16:30 Tuys

Un 7 juillet chargé donc avec 20 formations dont nous avons déjà croisé certaines sur Luxembourg Sounds like (Hal Flavin) ou FFYS (Benoit Martiny’s band, Seed to Tree, Five Cent Cones) et une prog très axée rock (d’un autre côté vu le nom du festival).

Pas un hasard non plus, fondé en 1991 quand le Luxembourg avait la présidence de l’Union européenne, cet event est devenu un incontournable du calendrier artistique et une vitrine pour la scène musique actuelle luxembourgeoise. Organisé par le Luxembourg City Tourist Office (LCTO), il a également vocation à créer un pôle touristique pour un public jeune dans le cadre de l’opération « Summer in the City ».

Il faut croire que ça marche pas mal puisque le festival à la tête de Lion draine une moyenne de 15 000 habitués, cette année attirés par la tête d’affiche allemande BAP. En ce qui nous concerne, nous retenons le passage de Toxkäpp et leur skapunk rebondissant, Porn Queen au rock lourd et sombre, Mutiny on the Bounty et ses rythmes torturés, Project 54 aux riffs particulièrement énergiques.

Le tout sous le soleil et avec le sourire !

Et plus si affinités

http://www.rockumknuedler.lu/fr/page-principale.html

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.