Festival Extension : Concert de perroquets et cocktail culturel !

Extension affiche

La musique, qu’est-ce ? Exactement ? D’où ça vient ? Y a-t-il nécessairement besoin d’un musicien pour qu’il y ait de la musique ? Voici en substance les problématiques abordées dans son quotidien par Laurent Pascal. Entre autres expérimentations mélodiques, ce plasticien du son âgé d’une quarantaine inspirée a voulu travailler sur la notion de répétition et d’aléatoire dans le domaine du sonore.

img_0057_26953564925_o

Or qu’est-ce qu’il y a de plus répétitif et aléatoire dans l’inconscient collectif que le perroquet ? Le perroquet qui répète ce qu’il entend, sans en comprendre le sens, juste parce qu’une succession de sons ont marqué son oreille et son cerveau ? Flamboyants et automatiques ce sont 144 volatiles que Laurent Pascal convie donc à son Concert de perroquets. Sagement installés sur leur perchoir, ces robots industriels pensés par la plasticienne Élizabeth Saint-Jalmes captent les sons qui passent, et le reprennent dans une cacophonie assortie de battements d’ailes désordonnés.

13124588_1132791370074676_2959473309863069567_n

Eh oui, tout message ne fait pas sens, mais du chaos peut sortir une forme accidentelle et éphémère d’harmonie. Reste à savoir si le spectateur sera là au bon moment, ou s’il profitera du pire sonore. Symbole de la rumeur qui s’amplifie tout en déformant le signifié autant que le signifiant, cette performance reflète le propos du festival Extension, tel qu’il est propulsé par La Muse en circuit. Pour cette 16eme édition, encore et toujours, il s’agit d’explorer les fruits de l’interdisciplinarité en essaimant les spectacles sélectionnés aussi bien sur les espaces culturels de paris qu’en banlieue.

img_0075_26347864714_o

C’est ainsi que Pascal pose ses perroquets au coeur du Générateur de Gentilly qui en profite pour célébrer ses dix ans d’existence. Un exemple parmi d’autres d’une volonté affirmée de la part des artistes de jouer la carte du transgenre créatif, qui franchit allégrement les frontières séparant les domaines d’action pour mélanger toutes les tendances et tous les modes d’expression dans un gigantesque et savoureux cocktail. Autant dire que c’est énergique, déboussolant et cela ouvre de multiples horizons dans un paysage que d’aucunes aimeraient enclore dans les barrières d’un académisme qui ne peut et ne doit plus exister à l’heure de tout internet et d’une mondialisation qui n’a finalement pas que des désavantages puisqu’elle engendre et accentue cet appétit de mixité.

img_0089_26679889830_o

Et plus si affinités

Pour en savoir plus consultez les sites suivants :

http://laurent.pascal1.free.fr/

www.alamuse.com

http://legenerateur.com

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.