Exposition / Little black dress : le noir qui devient couleur

Très souvent on dit du noir qu’il est achromatique autant que funeste. La légendaire petite robe de Chanel a largement contribué à démontrer le contraire, propulsant cette sombre tendance au cœur même de l’élégance et de la séduction.

Simple et pudique, cette tenue accueille les visiteurs de l’exposition Little black dress cise au Mona Bismarck American Center for art and culture comme une hôtesse bienveillante, une présence discrète mais indéniable, un parfum flottant dans l’espace et le temps. A sa suite se succèdent une cinquantaine de modèles signés par les plus grands couturiers : Prada, Yves Saint Laurent, Oscar de la Renta, Tom Ford, Fortuni, …

Une ronde initiée par André Leon Tailey membre du Conseil d’Administration du Savannah College of Art and Design et commissaire priseur de cette présentation qui explore les différentes déclinaisons du modèle de Chanel. Courtes, longues, moulantes ou évasées, dos nu ou à manches, ces créations étonnent par leurs différences.

Les stylistes se sont emparés du principe pour y apposer leur vision de la femme et du glamour, jouant sur la transparence des dentelles, le brillant du jais, les borderies éclairant l’opaque des matières. Soie, velours, coton, cuir, les étoffes moulent les corps ou les dissimulent, jamais de la même façon. Au moment ou la Fashion Week bat son plein, envahissant les podium de parures aussi spectaculaires qu’extravagantes, la petite robe noire revient aux fondamentaux de la féminité et du style.

A découvrir avec délices.

Album photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.481830301895903.1073741845.114156521996618&type=3

Et plus si affinités

http://monabismarck.org/programmes/exposition?lang=fr