Exposition : L’AVENTURE DES STEIN au Grand Palais … Matisse, Cézanne, Picasso ……..

Les Stein, c’est une fratrie composée de deux garçons, Léo et  Michael, et d’une fille Gertrude. Après son mariage avec Michael, Sarah rejoint ce groupe de collectionneurs. Ils sont américains. Ils ont en commun le goût de l’art et de la peinture. Très vite ils s’installent à Paris. Et ils  achètent des toiles de peintres complètement inconnus : Cezanne, Matisse, Picasso …

Vous l’avez compris, il s’agit ici de peinture, et d’une exposition importante qui présente des œuvres dispersées à travers le monde ou dans des collections privées. A mon sens, cette exposition s’articule autour de trois axes, trois passions :

  • Léo et les impressionnistes
  • Michael, Sarah, Matisse et l’académie Matisse
  • Gertrude et Picasso

Léo collectionne Manet, Renoir,  Degas et Cézanne. Ce dernier est la grande découverte de Léo. Plusieurs toiles sont présentées. Plusieurs Renoir  « Le Chapeau épinglé » superbe et d’une grande sensibilité. Manet : « Scène de Bal », un bal à l’opéra – tout à fait la facture de Manet – un Toulouse Lautrec, identifiable entre tous. Des dessins de Degas et de Cézanne,  une toile de Cézanne « Les Baigneurs ».

A ce moment de l’exposition, tout va bien. Les peintres impressionnistes me plaisent énormément, les sujets, les couleurs, l’éclairage, la façon de représenter les choses m’émeuvent et je comprends tout.  Pour la suite, heureusement que je suis accompagnée de ma sœur, qui va s’évertuer à me faire apprécier les œuvres du  restant de l’exposition. Elle va avoir du mal car je n’aime pas, car je ne comprends pas.

Michael et Sarah ont collectionné durant trente ans les œuvres de Matisse. Une des œuvres présentées, « La Femme au Chapeau », m’a laissée dubitative. En effet les traits sont appuyés et noirs et les couleurs d’une violence inouïe.  Je ne peux m’extasier devant ce chef-d’œuvre qui me laisse complètement insensible.

Même sentiment devant le reste des œuvres, un « Autoportrait », un « Nu assis », « Nu Bleu : souvenir de Biskra », « La japonaise au bord de l’eau » et bien d’autres. Selon les titres des revues acquises concernant cette exposition, je relève : Matisse – un fauve devenu classique – Figure et sacralité – le prophète d’une nouvelle vision – le nouveau classique français. Pour ce qui me concerne je n’arrive pas à associer un de ces titres à Matisse.

Je tais mes réactions car je sens bien que parmi les très nombreux visiteurs je suis probablement une des seules à  ne pas être touchée par le Maître.

Pour Picasso, les œuvres exposées sont nombreuses, mais pour moi le sentiment perdure et s’amplifie. Son « Nu à la serviette », son « Autoportrait » ses « Trois femmes » ne me font aucun effet. Lorsque nous atteignons « La femme à la guitare » ou « l’Homme à la guitare », mon interrogation est totale. Ma sœur est extrêmement surprise que je ne vois pas le personnage : « Tu vois bien la femme ? … »  Et bien non, je ne vois rien. J’ai beau chercher, pour moi rien que des formes géométriques, très loin de la représentation que je me fais des personnages, des objets, de la nature et du reste.

Par contre, son tableau de « Gertrude Stein » est représentatif. On reconnaît la patte de Picasso à la forme des yeux et à la représentation du visage, le tout est très beau et on reconnaît parfaitement Gertrude Stein. D’ailleurs beaucoup de lettres, de photographies et de documents illustrent le parcours de ces collectionneurs hors du commun.

Pour moi, à la sortie de cette exposition mon interrogation est totale. Suis-je moins sensible que les autres ? Moins cultivée ?  Je ne crois pas – Par contre je pense que toute forme d’art s’adresse au plus profond de nous et la sensibilité n’est pas mère de pensée unique.

Nous avons dans tous les domaines des choses qui nous parlent et d’autres non. Tout le monde n’aime pas Wagner ou Mozart. Les centres d’intérêt sont différents. La culture est un tout qui s’adresse à chacun.

Ce fut quand même un bon moment puisque générateur de questions diverses et variées.



Exposition Matisse, Cézanne, Picasso….. par Rmn-Grand_Palais

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.