Dunkerque 2013 / Le Grand Voyage : de la vie à la mort …

Est-ce un hasard ? Le défilé qui inaugure la deuxième saison de Dunkerque 2013 prend à rebours la logique qui détermine l’exposition phare L’Art à l’épreuve du monde. Cette dernière va de la mort à la vie, de l’apocalypse à la rédemption. Le Grand Voyage remet les choses en ordre en revenant à la logique chronologique de nos existences : naître, grandir, apprendre, aimer, travailler, combattre, …mourir.

Un défilé en 17 tableaux, chacun introduit par un portique titre,  qui racontent la vie de Monsieur et Madame Toutlemonde, vous, eux, moi, nous tous … avec un arc en ciel de couleurs, de formes, de la musique, des chars, des costumes, des danseurs, des lancers de drapeaux, … un parcours poétique et drôle à la fois, où l’humour met les chagrins et les horreurs à distance, où l’ironie grince face aux petits bonheurs factices.

Deux heures durant, la tradition du carnaval s’est lue en filigrane de chaque figure présentée. Le cortège, formé de professionnel du spectacle de rue et d’amateurs mêlés, respirait cette tradition à tout instant, sous le soleil d’été et pour le plus grand plaisir de spectateurs conquis.

Le Grand Voyage est une chose : l’infrastructure à l’œuvre pour l’accomplir en est une autre. Et c’est là que les corsaires de la culture frappent une nouvelle fois avec force, abattant la carte de la complémentarité et de l’adaptation. Ordonnateur du projet : le Bateau Feu, théâtre de la ville et Scène nationale, actuellement en refonte totale, un gros chantier qui a forcé l’équipe au nomadisme, les locaux étant actuellement en réaménagement.

Qu’à cela ne tienne, Hélène Cancel, la directrice et sa team, ont rebondi en dispersant la prog aux quatre coins de la ville et du territoire. Et en prenant ce formidable bébé en charge, ainsi que Stanislas, directeur artistique de tout ce joyeux tintouin, sous l’égide du Théâtre Attrape, spécialiste du spectacle de rue contemporain (Métalu à chahuter, Cie des Quidams, Betty la Commare, Magic Land Théâtre, Cie La pluie qui tombe, Cie Roultabi, Cie Gilles Verièpe, Cie Alkuone, Turak Théâtre, Cie Nova Central, Théâtre La Licorne, Le Kopo, Bisou, Cie Off).

Objectifs :

– coordonner le travail de 15 équipes artistiques professionnelles dunkerquoises, lilloises, lyonnaises impliquées dans la réal des tableaux.

– superviser la création des costumes, chars, décors, masques, accessoires nécessaires

– faire en sorte que les 700 amateurs investis dans l’évènement soit fin prêts.

Mission accomplie après 2 km 5 de parcours dans la ville portuaire et un tour de chauffe lors des mini parades parachutées dans l’agglo au cours du mois de juin. Le tout réinvente l’esprit flamand des mystères, des moralités, des défilés de corporations, des processions et des triomphes si prisés lors du Moyen Age et de la Renaissance. Il participe également de la réappropriation de l’espace urbain dans un esprit ludique tout en reflétant avec beaucoup de tendresse le cours de nos vies.

Album photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.483923601686573.1073741848.114156521996618&type=3

Et plus si affinités

http://www.dunkerque-culture2013.fr/fr/

http://lebateaufeu.com/